NOUVELLES

L'ONU rappelle les besoins humanitaires en Syrie

02/09/2013 12:09 EDT | Actualisé 02/11/2013 05:12 EDT

L'aide internationale ne constitue qu'une « goutte d'eau dans l'océan » des besoins des centaines de milliers de Syriens déplacés par la guerre, déplore un responsable de l'ONU.

La guerre civile syrienne a provoqué le déplacement de cinq millions de personnes à l'intérieur des frontières du pays pendant que deux autres millions de Syriens ont fui vers des pays voisins, selon des données de l'ONU.

L'ONU estime que le tiers de la population syrienne a été déplacé depuis le début de la guerre en mars 2011.

Les pays donateurs n'ont fourni que le tiers des fonds nécessaires pour venir en aide aux déplacés, soutient le représentant en Syrie du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés, Tarik Kurdi.

Le Canada a, pour sa part, annoncé une aide de 90 millions de dollars pour les réfugiés syriens. La majorité de cette aide canadienne sera versée au Programme alimentaire mondial (PAM), une agence de l'ONU.

D'ailleurs, le gouvernement syrien demande au secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, d'intercéder en sa faveur pour « empêcher toute agression contre la Syrie ». Le gouvernement syrien répète qu'il n'a jamais eu recours à des armes chimiques comme l'accusent plusieurs pays occidentaux, dont les États-Unis et la France.

Conflit syrien : onde de choc au Moyen-Orient

PLUS:rc