BIEN-ÊTRE

Herbe à poux: une fin d'été difficile pour les personnes allergiques

01/09/2013 05:02 EDT | Actualisé 01/11/2013 05:12 EDT
Getty
Common ragweed plants (Ambrosia artemisiifolia) against blue sky. The pollen from ragweed is highly allergenic and the primary cause of seasonal hayfever.

MONTRÉAL - Ces derniers jours d'été sont difficiles à supporter pour près d'un Québécois sur cinq qui souffre d'allergies au pollen de l'herbe à poux.

Dimanche notamment, l'indice de concentration d'allergènes dans l'air était élevé ou modéré dans plusieurs régions du Québec.

Les symptômes les plus courants sont la congestion nasale, les irritations aux yeux et les éternuements, rappelle le pharmacien Danny Ho de la pharmacie Ha située à Montréal, qui suggère aux patients de prendre des antihistaminiques pour diminuer les symptômes.

Yvan Chen, pharmacien propriétaire d'une pharmacie Proxim à Montréal, ajoute que des mesures peuvent être prises pour limiter l'exposition au pollen.

Il conseille notamment d'éviter de tondre le gazon, de garder les fenêtres fermées en voiture et de ne pas faire sécher les vêtements à l'extérieur.

Selon l'Association pulmonaire du Québec, 17,5 pour cent de la population québécoise souffre d'allergie au pollen de l'herbe à poux.

Cette mauvaise herbe libère du pollen dans l'air à la fin de l'été. Le meilleur moyen de l'éradiquer est de l'arracher des terrains sur lesquels elle se trouve.

INOLTRE SU HUFFPOST

Quinze allergies bizarres dont vous n'avez probablement jamais entendu parler