NOUVELLES

Jerry Dias devient le premier président d'Unifor

31/08/2013 04:45 EDT | Actualisé 30/10/2013 05:12 EDT

Un vétéran des Travailleurs et travailleuses canadien(ne)s de l'automobile (TCA), Jerry Dias, devient le président du nouveau syndicat Unifor avec 82,51% des voix.

Jerry Dias, vice-président des TCA, a été choisi samedi au congrès de fondation d'Unifor, né de la fusion des TCA et du Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier (SCEP).

Les présidents de chacune de ces deux associations ont choisi de ne pas briguer la présidence d'Unifor, qui devient le plus gros syndicat du secteur privé au Canada. 

Dans son discours, Jerry Dias, a notamment abordé les relations avec le gouvernement fédéral. « Le gouvernement conservateur a décidé de remettre en question notre droit démocratique de nous organiser et de collecter des cotisations. Ils mettent de côté des syndicats. Ils attaquent nos finances. Ils attaquent notre capacité à représenter nos membres », a dit le nouveau président.

Plus de 4 000 personnes se sont rassemblées à Toronto ce week-end pour le congrès de fondation du nouveau syndicat.

Le président national des TCA, Ken Lewenza, et le président du SCEP, Dave Coles, croient que l'organisation avait besoin d'une nouvelle direction. Ils soulignent aussi le besoin de diversifier et d'élargir l'origine professionnelle de leurs membres.

Michel Ouimet pour la section québécoise

La section québécoise d'Unifor sera dirigée par Michel Ouimet, également vice-président de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ). Le bureau exécutif national d'Unifor comptera aussi trois autres Québécois : Marcel Rondeau, président du conseil québécois; Jean-Pierre Lafond, représentant du conseil de la foresterie; et Marc Rousseau, représentant du conseil des communications.

S'adressant aux délégués au congrès de Toronto, M. Ouimet a rappelé l'importance de l'action collective dans la syndicalisation.

Unifor représente plus de 300 000 membres dans une vingtaine de secteurs de l'économie, dont l'industrie, les communications et le transport. Il représente aussi certains employés du secteur public dans les domaines de la santé, de l'éducation et du transport en commun.

PLUS:rc