NOUVELLES

Intervention en Syrie : manifestations à travers le monde

31/08/2013 07:47 EDT | Actualisé 31/10/2013 05:12 EDT

Plusieurs milliers de personnes sont sorties dans les rues de plusieurs villes à travers le monde samedi pour soutenir ou dire leur opposition à une intervention militaire étrangère en Syrie, de plus en plus probable après la déclaration du président américain Barack Obama.

À Montréal, quelques dizaines de personnes, dont de nombreux Canadiens d'origine syrienne, ont manifesté à la Place du Canada, au centre-ville. Les manifestants craignent que des frappes orchestrées par les Américains n'enveniment le conflit et fassent encore plus de morts.

« S'ils bombardent notre pays, tous nos amis et notre famille vont mourir. On ne veut pas ça », dit une jeune femme, qui peine à réprimer un sanglot.

Les manifestants ne veulent pas voir d'autre pays s'immiscer dans le conflit syrien. Ils privilégient une solution politique.

Pour Fadia Nassr, organisatrice de la manifestation, « on ne guérit pas le mal avec le mal, le peuple syrien a déjà énormément souffert dans cette guerre ».

D'autres manifestants, dont certains soutiennent ouvertement le président syrien, estiment qu'une intervention serait injustifiée, puisqu'ils ne croient pas que le régime de Bachar Al-Assad a utilisé des armes chimiques contre sa propre population.

Ils craignent également que des islamistes radicaux se hissent à la tête du pays si jamais le président Assad est chassé du pouvoir.

La tension est montée lorsqu'un groupe de personnes s'est présenté sur les lieux de la manifestation avec un drapeau des rebelles de l'armée syrienne libre. Les policiers étaient aux aguets et ont pu les tenir à l'écart de la manifestation.

À Ottawa, la diaspora syrienne a également manifesté contre l'intervention militaire. Une soixantaine de personnes ont marché dans le centre-ville avant de s'arrêter devant l'ambassade américaine. Une manifestation similaire a eu lieu à Calgary.

Ils étaient une cinquantaine de manifestants près du futur Musée canadien pour les droits de la personne à Winnipeg.

Aux États-Unis, Washington a aussi été le théâtre de manifestations notamment devant la Maison-Blanche.

Alors que le président s'adressait à la nation, des manifestants pacifistes se sont rassemblés devant la Maison-Blanche. De l'autre côté de la rue, des Syriens et des Américains d'origine syrienne réclamaient la destitution du président Bachar Al-Assad.

À Houston, au Texas, qui compte beaucoup d'Américains d'origine syrienne, une centaine de personnes étaient alignées de chaque côté d'une rue dans un quartier huppé, les partisans et les opposants à l'intervention militaire se sont fait face pour crier leurs slogans.

Quelque 1000 manifestants sont sortis à Londres portant des drapeaux de la Syrie saluant le vote parlementaire contre la participation britannique à l'intervention militaire américaine.

D'autres rassemblements ont aussi été organisés, notamment à Francfort, en Allemagne, et à Amman, en Jordanie.

D'après les reportages d'Olivier Bachand et de David Savoie

PLUS:rc