Prolonger le bien-être des vacances

Publication: Mis à jour:
POST VACATION BLUES
"Prolonger le bien-être des vacances | Getty

Quand les vacances approchent, la vie peut sembler plus éclatante. Les délais n'ont plus l'air si difficile à respecter, les listes de choses à faire deviennent presque amusantes, les tracas du quotidien sont mis de côté.

Mais le problème avec de bonnes vacances c'est que, comme toutes les bonnes choses, elles ont une fin. Et quand les vacances se terminent, l'éclat de la vie de tous les jours semble se ternir.

Bien trop rapidement, cette sensation de vacances -- l'excitation et l'impression de paix, vivantes et palpables quelques jours avant -- paraît un souvenir lointain. De fait, des recherches montrent qu'il nous faut une pause bien plus longue pour instiller une impression de bonheur durable. Dans une étude datant de 2010, des chercheurs ont démontré que seuls les vacanciers considérant leurs congés comme "très relaxants" se sentaient nettement plus heureux en retournant au travail. Les vacanciers qualifiant leurs congés de "relaxants", "neutres" ou totalement stressants ne faisaient pas état d'un plus grand bien-être en retournant travailler. Selon le site Rodale, dans le cas des participants qualifiant leurs vacances de "très relaxantes", cette lueur post-vacances pouvait durer huit semaines(!).

Alors, comment capitaliser ces huit semaines de bonheur potentiel? "Il faut s'attendre à se sentir un peu démotivé [après des vacances]," déclare Robin Haight, psychologue à la clinique Tyson's Corner, en Virginie (USA). Mais ce n'est pas inévitable. Si vous vous êtes vraiment accordé de bonnes vacances, retrouver la routine n'est pas forcément négatif." Une technique pour y arriver?

"Faire en sorte d'être en vacances quand on est en vacances", explique Robin Haight.

Consacrer du temps à la préparation peut être un bon moyen d'obtenir ce moment d'évasion primordial. Et quelques étapes simples peuvent vous aider à éviter l'irritabilité, l'anxiété, le manque de motivation et le tourment lié aux soucis personnels qui, additionnés, participent de cet effrayant syndrome post-vacances lors de votre retour. [Nota bene : si le syndrome persiste, le problème pourrait ne pas résider dans la dépression post-vacances. Robin Haight conseille de consulter un professionnel.]

Fixez-vous des limites.
Le "tyrannie" des e-mails ou des réseaux sociaux est une véritable source de stress, selon Robin Haight, et les vacances offrent souvent une meilleure marge de manœuvre quand il s'agit de sortir de l'engrenage. Voilà une leçon facilement applicable une fois de retour dans le monde réel, explique-t-elle. "J'aime l'idée d'être plus attentif sur la façon dont on est connecté pendant la journée." Cela passe par ne pas consulter ses e-mails professionnels après le travail ou éteindre son téléphone plusieurs heures avant d'aller se coucher. D'après Robin Haight, prendre du temps une bonne fois pour toutes pour vérifier ces informations plutôt que de le faire constamment peut aider à prendre le contrôle sur sa vie.

Revivre l'expérience.
Si vous avez vraiment apprécié vos vacances, prenez du temps pour revivre ces moments spéciaux avec votre famille et vos amis. Savourez l'instant de regarder les photos du voyage. Revivre les jours passés loin du travail peut prolonger l'impression de relaxation, explique Robin Haight. Tandis que vous prenez conscience d'être de retour dans la routine du quotidien, vous avez désormais dans votre bagage une expérience nouvelle et inoubliable.

Ne vous sentez jamais obligé de faire les choses.
Bien entendu, vous devez retourner au travail. Mais pendant les tout premiers jours de retour au bureau, prenez la liberté de faire l'impasse sur les corvées ou d'annuler des dîners auxquels vous n'aviez pas envie d'aller. C'est ce que suggère Cambria Bold, dans un article paru dans Apartment Therapy. "Posez-vous la question", écrit-elle:

Est-ce que j e me sens mieux en faisant ça maintenant, ou est-ce parce que je suis obligé? Préférerais-je faire quelque chose d'autre? Cela peut vous difficile: faire seulement ce dont on a envie peut être considéré comme égoïste. Mais sur une journée, c'est essentiel pour se revigorer.

Aménagez-vous des moments de plaisir.
Pendant les premiers jours, programmez une activité en-dehors de votre routine ordinaire, comme un bon dîner au restaurant en plein milieu de la semaine. C'est ce que recommande Teri Bourdeau, professeur au centre d'études médicales de l'Oklahoma State University's. De cette façon, vous vous concentrez sur votre plaisir (comme pendant les vacances) plutôt que de passer votre semaine à travailler, sans jamais vous divertir.

Pensez à changer de travail (réellement!).
"Les vacances représentent une échappatoire à la routine, aux responsabilités et au rôle que l'on doit jouer," indique Robin Haight. Et quand l'on est de retour, il nous faut nous confronter à nouveau à ce que nous avons laissé derrière nous. Beaucoup se sentent revigorés et prêts à affronter le train-train. Pour d'autres, le retour n'est pas si facile. "Les vacances apportent une perspective nouvelle et nous rappellent que certains aspects de nos vies ne sont pas satisfaisant," déclare Robin Haight.

"Si vos vacances ont résonné comme un signal d'alarme, il est temps de reconsidérer votre vie," indique-t-elle. Si le retour au travail vous terrorise, c'est peut-être plus qu'un blues post-vacances, le temps d'un changement réel, peut-on lire dans un article du Wall Street Journal. Mais ne faites pas l'erreur de prendre votre transat de plage pour un signe fiable, et accordez-vous quelques jours de réflexion pour réfléchir aux grandes décisions.

Commencez à préparer les prochains vacances.
Vous pouvez éviter de ruminer l'idée que vous avez besoin d'autres vacances en commençant d'ores et déjà à préparer votre prochain voyage. Ces congés ont pu vous faire comprendre à quel point vous aimez voyager ou ce que vous avez appris en passant du temps avec votre partenaire de voyage. Demandez-vous comment cela pourrait se reporduire, suggère Haight. "Interrogez-vous sur le type de vie que vous désirez, de quelle façon vous voulez qu'elle se déroule, déclare-t-elle. "C'est le moment idéal pour réfléchir et préparez les prochaines étapes vers une nouvelle expérience."

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
11 personnes qui ont eu des pires vacances d'été que vous
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Bons plans pour vacances et week-end en France sur le Blog Pierre ...

L'album photo des vacances de Shakira et Piqué – le BUZZ Eurosport

Rentrée : conseils pour prolonger les vacances, coaching - aufeminin

[Portrait] Dwight Buycks, du banc d'Ostende à celui de Toronto