NOUVELLES

Mort du poète et Nobel Seamus Heaney

30/08/2013 10:38 EDT | Actualisé 30/10/2013 05:12 EDT

Le poète irlandais Seamus Heany est décédé à Dublin, à l'âge de 74 ans. Le Prix Nobel de littérature 1995 était considéré comme l'une des plus grandes figures de la littérature de langue anglaise en Irlande.

Né en Irlande du Nord en 1939, Seamus Heany publie son premier recueil de poèmes en 1966, Mort d'un naturaliste. C'est aussi durant les années 60 qu'il fréquente les cercles littéraires de Belfast et qu'il anime une société de jeunes poètes locaux.

Il travaille à l'occasion pour la radiotélévision irlandaise, la BBC et plusieurs journaux. Seamus Heany obtient aussi un poste de maître de conférence à la Queen's University, et il est titulaire de la chaire de poésie de l'Université Oxford, en Grande-Bretagne, de 1989 à 1994.

En 1975, il publie ce qui est considéré comme son chef-d'œuvre, North, un livre qui consigne ses impressions sur l'Irlande du Nord.

Seamus Heany est déchiré entre l'action et l'écriture dans ses œuvres Field work (1979), Station island (1984) et The haw lanter (1987). Dans Field work, il dédie une ode à son cousin Colum McCartney, abattu par des protestants. Et le fantôme de celui-ci se venge dans Station island.

Le folklore irlandais l'a certes influencé, mais ses racines paysannes ont traversé toute son œuvre, grâce à la fréquente utilisation des mots de la terre (la boue, la tourbe) dans ses premiers vers.

Seamus Heany est enfin reconnu dans le monde francophone en 1995 lorsqu'il reçoit le prix Nobel de littérature.

PLUS:rc