NOUVELLES

Manac prépare son retour en Bourse

30/08/2013 03:13 EDT | Actualisé 29/10/2013 05:12 EDT

Le constructeur de semi-remorques Manac projette de faire son entrée en Bourse d'ici la fin septembre.

Le président de la compagnie beauceronne, Charles Dutil, fils du fondateur de la compagnie créée en 1966, a déposé un « prospectus provisoire » à l'Autorité des marchés financiers le 23 août.

Manac mènera, dans les prochaines semaines, une vaste opération de marketing afin de s'assurer de l'intérêt de potentiels investisseurs.

Les discussions entre les actionnaires pour une éventuelle entrée en bourse ont commencé ce printemps. Le président précise que Manac ne s'aventure pas en terrain inconnu, puisque la compagnie a fait partie de la Bourse jusqu'en 2004, alors qu'elle était une division du groupe Canam-Manac.

« On a une industrie qui est cyclique. L'industrie est dans une belle courbe présentement. On a une bonne équipe, jeune, on veut se donner un élan de croissance. Et pour se redonner une croissance, la disponibilité de capitaux et la force d'un bilan financier sont primordiales », explique le président de la compagnie.

L'objectif de cette démarche, précise Charles Dutil, est d'avoir accès à des capitaux, afin de dégager l'entreprise de ses dettes et d'assainir le bilan financier pour investir dans de nouveaux projets. M.Dutil reste toutefois discret sur la teneur de ces projets.

La famille Dutil, qui détient aujourd'hui 50 % des actions (l'autre moitié appartenant à un fonds d'investissement privé américain) conservera ses parts.

Manac espère vendre ses actions entre 8,40 $ et 9,50 $.

PLUS:rc