Travailler debout : cet Américain a fait le test

Publication: Mis à jour:

On l'appelle le mal du siècle. Douleurs dans le dos, nuque rigide, épaule tendue, nombreux sont ceux qui doivent faire face au mal de dos. Plus de 80% des Français en souffriraient, et pour cause nous n'avons jamais passé autant de temps assis alors même que notre corps n'est tout simplement pas fait pour.

Sitting is the new smoking, disent les Américains, assimilant la position assise à un enjeu de santé publique comparable au tabagisme. De fait, de nombreuses études ont pointé du doigt les effets délétères d'un excès de temps passé en appui sur son séant. Problèmes cardiaques, risque accru de diabète mais aussi de certains cancers, chaque heure passée assis réduirait ainsi notre espérance de vie de... 22 minutes, soit deux fois plus qu'un cigarette. Pire, faire de l'exercice à côté n'y changerait absolument rien.

Debout 10 heures par jour

Même si la longévité augmente chaque année, ces chiffres ont de quoi nous donner le bourdon. C'est la raison pour laquelle de plus en plus d'Américains ont décidé de rester debout, mais pas pour jouer du piano. L'un d'entre eux s'appelle Arshad Chowdhury. Il y a deux ans, ce jeune entrepreneur a pris la décision de travailler systématiquement dans cette position. Une expérience qu'il a raconté dans un billet de blog qui a fait le buzz, quelques heures à peine après sa publication.

Arshad au travail (crédit photo: Arshad Chowdhury), suite de l'article sous la photographie

travailler debout

"Peu importe la durée de ma journée de travail, je suis debout debout devant mon ordinateur. Cela implique que certains jours, je passe jusqu'à 10 heures debout, avec quelques pauses pour faire la sieste, manger ou méditer". Oui, comme de nombreux américains en quête de bien-être Arshad fait la sieste et médite, ce que l'on ne saurait que trop vous conseiller mais c'est une autre histoire. Revenons à nos moutons.

Meilleure forme

Pour travailler debout, Arshad utilise un accessoire à installer sur son bureau qui coûte quelques dizaines de dollars. Clavier à hauteur de la poitrine, inclinaison calculée de sorte à ce que son regard soit orienté légèrement vers le bas (105°, précise-t-il), le bilan qu'il tire de cette configuration optimale est sans ambages

Les principaux progrès concernent sa posture: épaules et cou ne sont plus penchées vers l'avant. L'entrepreneur dit ne plus souffrir de mal de dos, constate également que ses jambes sont plus musclées qu'auparavant.

De manière générale, il affirme bouger davantage qu'auparavant. Pourtant, ils ne se sent pas plus fatigué en fin de journée ou de semaine. Quant à sa productivité ou sa capacité à se concentrer, celle-ci n'auraient pas souffert de cette nouvelle habitude.

Du mal à rester assis

Bon joueur, Arshad Chowdhury souligne également les effets secondaires. "Rester assis pendant plus de deux heures m'est désormais inconfortable," explique-t-il. Il faut dire que même pendant ses pauses, le jeune entrepreneur n'a pas tellement tendance à s'asseoir, mais à faire de l'exercice, notamment en sautant dans son espace de travail (véridique).

Mais si plusieurs commentateurs ont souligné qu'il risquait de développer des problèmes de genoux, à l'image de nombreux coiffeurs qui travaillent dans cette position, Arshad ne déplore pour l'instant aucun problème de ce type. Genoux, pieds, hanches, tout va bien. Il faut dire que le jeune homme qui commercialise une application sportive pour smartphone fait au moins 20 minutes d'exercice intensif par jour.

Mieux encore: les bienfaits du travail debout rendraient même certaines affres du quotidien bien plus supportables. "Je suis beaucoup moins énervé lorsque je suis obligé de me tenir debout quand je fais la queue, ou lorsque je prends le métro. Je parie qu'une bonne part du désagrément que l'on ressent alors est causé par la fatigue provoquée par cette position. Mais pour moi, c'est du passé," conclut-il.

Arshad n'est pas le seul à travailler debout
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Convaincu(e), ou pas? Dites-nous ce que vous en pensez dans les commentaires ci-dessous ou sur la page Facebook de la rubrique C'est la vie.

Les risques de la position assise
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Les solutions contre la sédentarité
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

6 conseils pour rester assis moins longtemps
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

Sur le web

Le «bureau debout» fait des émules - Le Figaro

On a testé : travailler debout au bureau | Kryzalid

La station debout prolongée || TUAC Canada - Le plus grand ...

Travailler debout au bureau pour préserver sa santé ? - Anact

Travailler debout, ça vous dit?|Martine Letarte - Blogues

Travail de bureau ? Faites-le debout ! - Jobat.be

Travailler debout : cet Américain a fait le test