NOUVELLES

Téléphonie sans fil : transaction envisagée entre Verizon et Vodaphone

29/08/2013 02:13 EDT | Actualisé 28/10/2013 05:12 EDT

Des pourparlers sont en cours entre Vodafone PLC, joueur d'importance sur l'échiquier de la téléphonie sans fil en Europe, et Verizon relativement à l'intention du groupe britannique de se départir de 45 % de ses parts dans le géant américain.

Vodafone entend vendre ses parts dans Verizon et sortir du marché nord-américain pour ensuite prendre de l'expansion en Europe. Vodafone tente en effet de s'emparer de l'un de ses plus grands compétiteurs, le câblodistributeur allemand Kabel Deutschland.

Cette éventuelle transaction entre Verizon et Vodafone pourrait avoir des incidences au Canada. La rumeur voulant que Verizon envisage de s'implanter au Canada a fait couler beaucoup d'encre ces derniers mois, mettant en état d'alerte les trois piliers du sans-fil au pays : Rogers, Telus et Bell. De son côté, le ministre de l'Industrie du Canada, James Moore, affirme que le gouvernement canadien ne s'opposera pas à la venue éventuelle de Verizon au pays, estimant que la concurrence bénéficierait ultimement aux consommateurs canadiens.

Advenant qu'elle se concrétise, la transaction Verizon-Vodafone pourrait rendre moins probable la venue de Verizon au Canada, selon Dvai Ghose, analyste chez Cannacord Genuity, cité par le Globe and Mail. Toutefois, selon Tim Casey de BMO Nesbitt Burns, autre expert consulté par le quotidien torontois, Verizon pourrait fort bien mener de front l'achat de ses parts dans Vodafone et son implantation au Canada.

Ces possibles mouvements dans le monde de la téléphonie sans fil ont alimenté les transactions sur les places boursières, jeudi : à mi-journée, les actions de Bell (TSX:BCE), Telus (TSX:T) et Rogers (TSX:RCI.B), de même que celles de Verizon et de Vodafone, étaient en hausse.

PLUS:rc