NOUVELLES

Montréal veut encadrer l'utilisation du réseau cyclable

29/08/2013 04:14 EDT | Actualisé 28/10/2013 05:12 EDT

La Ville de Montréal veut mettre de l'ordre dans l'utilisation des pistes cyclables en proposant qu'elles soient réservées exclusivement aux vélos, aux patins à roues alignées, aux aides à la mobilité motorisée, aux fauteuils roulants et aux bicyclettes électriques.

Selon la proposition de règlement soumise jeudi à l'hôtel de ville, les piétons, les joggers et les adeptes de planches à roulettes seront exclus du réseau cyclable et les usagers fautifs s'exposeront à des amendes variant de 30 à 200 $.

Elle exclut également les scooters électriques, en raison du poids de ces appareils, de la vitesse élevée qui peut être atteinte et du fait qu'ils se déplacent en n'utilisant que la seule force motrice, explique le responsable du transport au comité exécutif, Réal Ménard.

Cela les rend « incompatibles avec la vocation première du réseau cyclable, qui est destiné au mode de transport actif », indique-t-il, précisant que les scooters pourront toutefois continuer à emprunter « les rues où la chaussée est partagée par les cyclistes et les automobilistes ».

Montréal souhaite que ses 19 arrondissements et les 15 villes liées adoptent la proposition de règlement avant la tenue des élections municipales de novembre prochain. 

PLUS:rc