NOUVELLES

Eau potable à L'Islet : le gouvernement provincial prêt à investir

29/08/2013 01:15 EDT | Actualisé 28/10/2013 05:12 EDT

Les résidents de L'Islet qui n'ont pas accès à l'eau potable depuis plus de dix ans pourraient voir leurs résidences branchées à un nouveau réseau d'aqueduc et d'égouts.

Le maire de L'Islet, André Caron, qui a rencontré cette semaine des fonctionnaires de ministère de l'Environnement, dit avoir bon espoir que le gouvernement défraiera une partie des travaux pour la centaine de résidences situées en bordure du fleuve et de la 132.

L'Islet a pourtant fait plusieurs demandes de subvention depuis 2003, mais elles avaient jusque-là toutes été refusées. Les propriétaires touchés refusent de payer seuls la facture sur 30 ou 40 ans, ce qui ferait doubler ou même tripler leurs taxes.

Le maire de L'Islet dit avoir discuté d'un montant avec le ministère de l'Environnement, mais refuse de le dévoiler tant que l'annonce n'aura pas été faite, possiblement après les élections municipales de novembre.

Jean-Marc Cloutier, président du comité de citoyens, est satisfait d'apprendre que le gouvernement provincial est prêt à investir.

« Le maire m'a dit : "À l'offre qu'ils sont censés faire, il n'y a pas grands citoyens qui vont dire non." C'est des bonnes nouvelles qui s'annoncent, mais on a hâte de savoir le montant », commente M. Cloutier.

Le coût du projet de construction d'un réseau de quatre kilomètres est estimé à 6 millions de dollars.

À l'heure actuelle, les citoyens de L'Islet doivent puiser leur eau dans une source située à 14 kilomètres de chez eux ou se procurer de l'eau embouteillée.

PLUS:rc