NOUVELLES

Deux prisonniers de Guantanamo transférés en Algérie

29/08/2013 10:17 EDT | Actualisé 29/10/2013 05:12 EDT

Les États-Unis ont annoncé jeudi avoir remis aux autorités algériennes deux hommes détenus à la prison de Guantanamo.

Il s'agit de Nabil Said Hadjarab et de Moutia Sadiq Ahmad Sayyab. Le Pentagone n'a pas dit depuis quand ils étaient détenus dans la prison située sur l'île de Cuba.

Il s'agit des premiers transfèrements de Guantanamo depuis le rapatriement du Canadien Omar Khadr fin septembre 2012.

Le président Barack Obama a annoncé en mai sa volonté de reprendre les transfèrements de Guantanamo et a sollicité l'aide du Congrès pour fermer la prison, une promesse évoquée depuis sa première campagne présidentielle en 2008.

Cet engagement maintes fois répété a toutefois été plusieurs fois contrecarré par les parlementaires américains, qui reprochent au président son « laxisme » en matière de terrorisme.

Les démocrates ont récemment dû défendre la décision du président de remettre aux autorités algériennes les deux détenus, dont le transfert, disent-ils, était prévu « depuis des années ».

Le secrétariat américain à la Défense précise que 164 personnes restent détenues sur le site de Guantanamo Bay. Quatre-vingt-quatre d'entre elles ont été désignées comme transférables dans leur pays d'origine par les administrations des présidents George W. Bush et Obama.

Ce transfèrement survient quelques jours après l'annonce de la démission de William K. Lietzau, un haut responsable du Pentagone qui a longtemps défendu les détentions illimitées des prisonniers de guerre. M. Lietzau a joué un rôle majeur dans l'élaboration des politiques de détention à travers deux administrations, souligne le New York Times.

En mai, le président avait annoncé la nomination d'un envoyé spécial chargé des rapatriements des prisonniers, une responsabilité qui incombait à M. Lietzau.

PLUS:rc