NOUVELLES

Rivière Lorette : pas d'expropriations envisagées

28/08/2013 05:03 EDT | Actualisé 27/10/2013 05:12 EDT

La Ville de Québec a fait le point mercredi sur les mesures permanentes qu'elle entend prendre pour éviter les inondations provoquées par la rivière Lorette.

Les travaux visent à remodeler les berges de la rivière qui a débordé au début juin, causant des dommages à plusieurs résidences.

Pour réaliser ces travaux évalués à 25 millions de dollars, la Ville souhaite racheter des portions de terrains. Cependant, elle devra s'entendre avec 75 propriétaires riverains.

La Ville n'envisage pas d'acheter des propriétés ni d'exproprier des résidents, a souligné le vice-président du comité exécutif de la ville de Québec, François Picard.

« On peut acquérir du terrain, mais on va tenter dans la plus grande mesure du possible [d'éviter] d'exproprier des gens et de faire en sorte que les gens doivent quitter leur résidence », a affirmé François Picard.

Par ailleurs, l'administration municipale lance un appel d'offres pour des services d'évaluation foncière en vue du réaménagement des berges de la rivière Lorette.

La firme retenue devra estimer le montant des indemnités à verser aux propriétaires, ainsi que négocier l'achat de parcelles de terrain et des droits de passage.

Les travaux s'amorceront à l'été 2014 devraient être achevés d'ici trois ans.

PLUS:rc