NOUVELLES

Les baby-boomers ne sont pas préparés financièrement pour la retraite

28/08/2013 02:30 EDT | Actualisé 28/10/2013 05:12 EDT
Getty

OTTAWA - Une nouvelle étude la Banque de Montréal (TSX:BMO) laisse entendre que les baby-boomers canadiens ne sont pas préparés financièrement pour la retraite.

Selon le sondage, rendu public mercredi, 46 pour cent des baby-boomers — nés entre 1945 et 1964 — craignent de ne pas pouvoir assurer leur sécurité financière à la retraite. Il s'agit d'une hausse de 20 pour cent par rapport à 2006, soit avant la récession et la chute des taux d'intérêt à des niveaux sans précédent.

En moyenne, les baby-boomers prévoient avoir besoin de quelque 658 000 $ pour pouvoir compter sur une sécurité financière à la retraite, mais ils n'ont épargné qu'environ 228 000 $ — un manque à gagner de 430 000 $.

Toutefois, même leur évaluation de la sécurité financière pourrait être insuffisante.

Le couple de personnes âgées moyen a dépensé 54 100 $ en 2009. Pour pouvoir disposer d'un tel revenu de retraite annuel, un couple de retraités devrait avoir épargné environ 1,35 million $, compte tenu des rendements historiques.

Chris Buttigieg, directeur principal aux stratégies de planification du patrimoine chez BMO Groupe financier, a estimé que les résultats de ce sondage devraient envoyer un message aux jeunes Canadiens à l'effet qu'ils doivent préparer tôt leur retraite.

Pour les baby-boomers, les options sont plus limitées. Selon l'étude de BMO, de nombreux baby-boomers croient qu'ils devront probablement retarder leur retraite, et 71 pour cent s'attendent à occuper un emploi à temps partiel pour se procurer des revenus supplémentaires après leur retraite officielle.

Trente-deux pour cent s'attendent à vendre leur maison, tandis que 19 pour cent disent qu'ils en loueront une partie comme source de revenu supplémentaire.

Ces résultats proviennent d'un sondage effectué en ligne du 2 au 7 août auprès de 1003 Canadiens âgés de 18 ans et plus. Selon le regroupement professionnel de l'industrie des sondages, l'Association de la recherche et de l'intelligence marketing, les sondages en ligne ne peuvent pas comporter de marge d'erreur parce que leur échantillon de population n'est pas aléatoire.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.


INOLTRE SU HUFFPOST

Les 10 pays les plus endettés au monde