NOUVELLES

Le tireur de Fort Hood condamné à mort

28/08/2013 03:11 EDT | Actualisé 27/10/2013 05:12 EDT

Le psychiatre Nidal Hasan, déclaré coupable du meurtre de 12 militaires et un civil sur la base de Fort Hood, au Texas, en 2009, a été condamné à la peine de mort par un tribunal militaire, mercredi.

Hasan sera aussi exclu de l'armée et perdra toutes ses rémunérations.

Le jury l'avait unanimement reconnu coupable des 45 chefs d'accusation retenus contre lui, vendredi dernier, soit 13 accusations de meurtre prémédité et 32 accusations de tentative de meurtre. L'audition des représentations sur la peine s'était amorcée lundi.

Psychiatre de l'armée de terre, Hasan a ouvert le feu sur ses collègues de la base de Fort Hood le 5 novembre 2009, faisant 13 morts et 32 blessés.

Il avait reconnu être le tireur et affirmait qu'il avait changé de camp dans ce qu'il considérait être une guerre des États-Unis contre l'Islam. Il avait récusé l'équipe qui assurait sa défense. Selon eux, Hasan cherchait volontairement à écoper de la peine capitale.

Il sera maintenant amené à la base militaire de Fort Leavenworth, au Kansas, où se trouve le couloir de la mort de l'armée.

Hasan a droit à une procédure d'appel automatique, comme pour tout condamné en cour martiale, mais pourrait la refuser.

La dernière exécution ordonnée par les autorités militaires américaines remonte à 1961. La mise à mort d'un soldat requiert l'approbation du président.

PLUS:rc