NOUVELLES

Une Canadienne à la tête de McDonald's Japon

27/08/2013 03:34 EDT | Actualisé 26/10/2013 05:12 EDT

Une Canadienne de 48 ans, Sarah Casanova, a été nommée mardi à la tête de McDonald's Japon, au moment où l'entreprise connaît des difficultés dans ce pays.

Cette décision relève de l'exception, dans un pays où l'économie est largement dominée par une classe d'hommes plus âgés et d'origine japonaise.

Mme Casanova a travaillé pendant 22 ans au sein de la chaîne internationale de restauration rapide.

Elle remplace Eiko Harada, qui restera à la tête de la société financière McDonald's Japan Holding.

Le marché de la restauration rapide continue de se contracter au Japon et McDonald's Japon peine à contrer un affaissement de ses revenus.

La baisse de valeur du yen a entraîné une hausse du coût d'approvisionnement pour McDonald's Japon. Conséquemment, la chaîne a dû hausser les prix de ses produits, dans un contexte de concurrence féroce, ce qui a rebuté les clients.

La nomination d'une femme au poste de directrice générale devrait contribuer au renforcement de la diversité au sein du conseil d'administration, a dit Eiko Harada, dans un communiqué.

Mme Casanova rejoint le petit groupe des dirigeants d'origine étrangère à la direction des entreprises japonaises, au sein duquel figurent notamment Carlos Ghosn chez Nissan, Monika Merz pour Toys "R" Us-Japon et Howard Stringer, ex-président de Sony.

Avec The Globe and Mail

PLUS:rc