Stéphane Gendron, le controversé maire d'Huntingdon en Montérégie, a annoncé mardi sa démission.

«J'ai dit effectivement que je quittais la mairie de Huntingdon, dégouté, a-t-il confirmé. La date du départ est en suspens pour le moment».

Un désaccord avec le conseil municipal au sujet de la construction d'un complexe communautaire comprenant entre autres une mosquée et un cimetière musulman serait au centre de sa décision.

«Je veux livrer cette dernière bataille pour l'intégration de nos concitoyens (ennes) musulmans du Québec chez nous. Nous avons deux rencontres à ce sujet dans les prochains jours. Je n'accepte pas le racisme institutionnalisé», a ajouté M. Gendron.

Stéphane Gendron a fait parler de lui au début de l'été lorsqu'il a admis tuer des chats volontairement avec sa voiture dans le cadre de son émission sur les ondes de Radio X. Il s'est excusé quelques jours plus tard en affirmant avoir utilisé un «ton humoristique inapproprié».

Il a animé diverses émissions de télévision et de radio au Québec au cours des dernières années, suscitant un bon nombre de controverses.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.