NOUVELLES

<em>La puce à l'oreille</em> avec Benoît Brière

27/08/2013 10:41 EDT | Actualisé 27/10/2013 05:12 EDT

Benoît Brière tient la vedette dans la pièce La puce à l'oreille de Georges Feydeau qui sera présentée en septembre à la salle Albert-Rousseau.

La puce à l'oreille, classique du théâtre qui enchaîne les quiproquos, réunit pour une première fois sur scène les amis Benoît Brière, Martin Drainville et Luc Guérin en compagnie de 10 autres comédiens, dans une mise en scène d'Alain Zouvi.

Ce vaudeville français, campé dans des décors et costumes du Paris de 1907, raconte l'histoire d'un mari soupçonné d'adultère que l'épouse tente d'attraper en lui proposant un rendez-vous dans un hôtel.

« C'est une comédie de situation extrêmement brillante, extrêmement bien écrite, très bien ficelée », affirme Benoît Brière.

La pièce rythmée écrite en trois actes est jouée en deux parties dans cette mise en scène, ce qui oblige des changements de décor devant public.

« Tant qu'à le faire à vue avec un énorme plateau tournant, on s'est dit : "on va le chorégraphier en musique pour qu'on ait l'impression d'assister à quelque chose." On ne fait pas juste changer un décor, il se passe quelque chose et on en entend parler tant et si bien qu'on a des applaudissements sur les changements de décor », dit Benoît Brière.

Pour sa part, le comédien doit aussi procéder durant la pièce à un changement de costume en quatre secondes, raconte-t-il en riant.

La puce à l'oreille est présentée à la salle Albert-Rousseau les 20 et 21 septembre.

PLUS:rc