NOUVELLES

La Ville de Québec appuie les commerçants de Lac-Mégantic

26/08/2013 12:47 EDT | Actualisé 26/10/2013 05:12 EDT

À Québec, le maire Labeaume a annoncé lundi matin qu'il participera à une activité de financement organisée au profit de l'organisme Relançons-le-Lac-Mégantic pour aider les commerçants de la municipalité.

Régis Labeaume donne son appui à l'organisme sans but lucratif représenté par le chef d'entreprise Jean-Guy Sylvain. Ce dernier est propriétaire d'Aztec VR Resort, un parc de véhicules récréatifs situé en Floride, dont les utilisateurs sont essentiellement des gens d'affaires du Québec à la retraite.

L'organisme qu'il a fondé a pour objectif de mobiliser les gens d'affaires de la province pour venir en aide aux commerçants de Lac-Mégantic. Déjà, plus de 120 000 $ ont été amassés depuis la création de l'organisme, il y a un mois. La gestion des fonds collectés sera confiée à la Chambre de commerce de Lac-Mégantic.

Relançons-le-Lac-Mégantic s'est également donné le mandat de soutenir les commerçants. Jean-Guy Sylvain reconnaît que rien n'est comparable à ce qu'ont vécu les gens de Lac-Mégantic. Or, il estime que les commerçants de Lac-Mégantic profiteraient des conseils et de l'écoute des gens d'affaires retraités, qui ont eu, eux aussi, à franchir différents obstacles au cours de leur carrière.

Pour ce faire, Relançons-le-Lac-Mégantic a organisé un rassemblement de véhicules récréatifs à Lac-Mégantic, qui se déroulera les 27, 28 et 29 septembre. Déjà 179 véhicules ont confirmé qu'ils seraient sur place.

Le maire Labeaume affirme avoir été touché lors de son passage, à la vue des commerces décimés, et après avoir constaté que plusieurs magasins, bien qu'épargnés par le déraillement, avaient été abandonnés.

« Les gens ont peut-être moins pensé aux petits commerçants et aux artisans de Lac-Mégantic, qui eux ont, pour le moins, de graves, graves, graves problèmes financiers », dit-il.

Le maire Labeaume a d'ailleurs discuté avec la mairesse de la municipalité Colette Roy-Laroche ce week-end. Cette dernière lui a confirmé que cette aide serait bienvenue, puisque plusieurs commerces doivent être remis sur pied ou déménagés, idéalement avant Noël.

PLUS:rc