NOUVELLES

Inauguration des travaux de la porte sainte

26/08/2013 02:13 EDT | Actualisé 25/10/2013 05:12 EDT

Les travaux visant la création de la porte sainte s'amorcent à la basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec.

Les travaux ont été lancés lundi matin par l'Archevêque de Québec, Mgr Gérald Cyprien Lacroix.

Financée par des dons privés, cette porte qui sera percée dans le mur de la chapelle du Sacré-Cœur, vise à souligner le 350e anniversaire de la fondation de la paroisse Notre-Dame-de-Québec, la plus vieille paroisse catholique en Amérique du Nord.

Cette porte sainte, la septième au monde, représente un passage symbolique pour les fidèles dans une démarche spirituelle, souligne l'archevêque de Québec, Gérald Cyprien Lacroix.

« Passer par cette porte veut dire : "J'ai le goût de continuer à faire route avec Jésus-Christ ou j'ai le goût d'entrer et de voir comment ça se passe avec cette communauté chrétienne, avec cette foi chrétienne et voir si je ne peux pas trouver la paix du coeur, don bonheur de l'espérance." Alors, c'est à la fois très symbolique et très religieux », explique Mgr Lacroix.

Des milliers de fidèles pourront s'y recueillir à compter du 8 décembre, lorsque la porte sera inaugurée dans le cadre des célébrations du 350e anniversaire de la fondation de la paroisse Notre-Dame-de-Québec.

La porte sainte, une oeuvre d'art confectionnée par l'artiste québécois Jules LaSalle, sera ouverte pendant l'année du jubilé, puis refermée et scellée à la fin décembre 2014 jusqu'au prochain jubilé de l'Église.

L'événement pourrait attirer plus d'un million de pèlerins de partout en Amérique du Nord et générer des retombées économiques d'environ 60 millions de dollars, estime la Fondation de la paroisse Notre-Dame-de-Québec.

La porte sainte de Québec est la première à l'extérieur de l'Europe. Toutes les autres sont situées à Rome, en Italie, à Saint-Jacques-de-Compostelle, en Espagne, et à Ars, en France.

PLUS:rc