NOUVELLES

Embraer risque d'éclipser Bombardier avec ses avions régionaux

26/08/2013 01:29 EDT | Actualisé 25/10/2013 05:12 EDT

L'avionneur brésilien Embraer est en passe d'éclipser l'entreprise québécoise Bombardier dans le marché des jets régionaux, selon une analyse de la RBC.

La part de marché d'Embraer dans ce secteur passera de 54 % (pour les années 2001 à 2012) à 63 % en 2015, selon un rapport de l'analyste Derek Spronck de RBC Marché des capitaux, paru lundi.

Les livraisons de jets régionaux d'Embraer, le quatrième plus grand constructeur d'avions au monde, ont représenté 76 % de ce secteur l'an dernier, alors que cette proportion s'établissait à 29 % pour l'avionneur il y a dix ans.

Bombardier dominait ce secteur jusqu'à l'arrivée de la famille des E-Jet d'Embraer, en 2003.

Selon Derek Spronck, la part de marché de Bombardier dans le secteur des avions de 30 à 120 places diminuera au cours des trois prochaines années pour atteindre 31 %, alors que cette part se situait à 45 % ces 12 dernières années.

Les commandes pour les avions d'Embraer de la part des transporteurs américains représentent 4,9 milliards de dollars américains depuis la fin de 2012. De son côté, Bombardier a obtenu pour 1,9 milliard de commandes de ces transporteurs.

Les avions CRJ de Bombardier sont plus légers et comptent quelques places de plus que les E-Jets, mais leur autonomie est moins grande, ils sont moins aérodynamiques et leur cabine est plus réduite.

De plus, Embraer compte améliorer l'efficacité de sa nouvelle gamme de jets E2, avec un investissement de 1,7 milliard de dollars américains.

L'analyste Derek Spronck croit que Bombardier devra développer un nouvel avion ou se résoudre à perdre d'autres parts de marché dans ce secteur.

Pour ce qui est du la nouvelle famille de jets régionaux CSeries de Bombardier, qui compteront de 100 à 160 places, la livraison des premiers appareils pourrait n'avoir lieu qu'au premier trimestre de 2015, selon une analyse récente de la Financière Banque Nationale. Le vol inaugural pour cette famille d'appareils se fait toujours attendre, par ailleurs.

PLUS:rc