NOUVELLES

Roche ne frappe pas un mur

25/08/2013 12:49 EDT | Actualisé 25/10/2013 05:12 EDT

Après le contre-la-montre par équipe en ouverture de boucle, samedi, l'Irlandais Nicolas Roche a remporté le premier vrai défi individuel du Tour d'Espagne.

Dans la région de Galice, Roche a franchi les 177,7 km entre Pontevedra et Alto Do Monte Da Groba en 4 h 37 min 9 s.

L'Irlandais a dompté la pente de 11 km du Monte da Groba à la fin du parcours. Cette montée lui a permis de devancer l'Espagnol Dani Moreno et l'Italien Domenico Pozzovivo au fil d'arrivée.

L'Italien Vincenzo Nibali, champion en 2010 et vainqueur du Tour d'Italie de 2013, a pris une petite revanche sur son coéquipier slovène Janez Brajkovic qui l'avait devancé au poteau, samedi. Nibali lui a soutiré le maillot rouge de meneur grâce à un retard de 14 s sur le vainqueur de la journée.

L'étape a été marquée par l'échappée de trois cyclistes. Le Danois Alex Rasmussen, le Néo-Zélandais Greg Henderson et l'Espagnol Francisco Javier Aramendia ont réussi à se forger une avance de 12 minutes avant que le peloton les reprenne dans l'ascension de 11 km.

Lundi, la troisième étape conduira les cyclistes de Vigo au Mirador de Lobeira sur un parcours sinueux de 184 km avec une autre montée en fin de course.

Le Québécois Guillaume Boivin a pris le 145e rang à 9:53 du gagnant. Son compatriote canadien Christian Meier a terminé 134e.

PLUS:rc