NOUVELLES

Le PLQ parle de baisse d'impôt et de hausse de taxe

25/08/2013 01:26 EDT | Actualisé 24/10/2013 05:12 EDT

Réuni en forum non partisan à Saint-Lambert, près de Montréal, le Parti libéral du Québec de Philippe Couillard dit avoir le cœur à gauche et le portefeuille à droite. Pour assurer la croissance au Québec tout en assurant la pérennité des programmes sociaux, les libéraux songent à taxer davantage la consommation, tout en diminuant l'impôt sur les salaires.

« En Europe, ils l'ont fait. Ils l'ont fait aussi dans les pays scandinaves, où l'on peut à la fois avoir une redistribution très juste et équitable, et en même temps avoir une fiscalité qui est plus encourageante pour la création de richesse », a affirmé l'ancien député libéral Alain Paquet.

« La tendance mondiale va dans cette direction [baisse d'impôt et hausse de taxe à la consommation]. Mais attention, si on taxe la consommation davantage, des mesures de protection doivent être en place pour protéger les bas revenus », a indiqué le chef libéral, soulignant qu'il était encore trop tôt pour dire si ce sera la direction prise par un éventuel gouvernement du PLQ.

Le fardeau fiscal actuel est-il trop élevé? « Il est à la limite de ce que je crois que les citoyens peuvent tolérer », répond Philippe Couillard. « Beaucoup ont l'impression de payer trop », surtout les citoyens de la classe moyenne, a-t-il ajouté.

« Ce qui détermine le succès de la lutte contre les inégalités - qui est assez bien réussi au Québec en passant - c'est la quantité de revenus fiscaux, plus que la modalité par laquelle on va le chercher. Bien sûr, le caractère progressiste de l'impôt est important », a dit M. Couillard.

Le forum de ce week-end vise à élaborer une nouvelle plateforme politique pour le Parti libéral du Québec, notamment au point de vue économique. Le PLQ souhaite présenter sa nouvelle plateforme en vue d'une éventuelle élection d'ici la fin de l'année.

Outre la révision de la fiscalité, les autres sujets qui figureront sans faute dans cette plateforme sont la réduction de la bureaucratie et la question de la transparence, résume Philippe Couillard.

Le PLQ promet une approche constructive sur la question identitaire

Au sujet de la Charte de valeurs québécoises telle qu'elle est présentée dans les fuites parues dans les médias ces derniers jours, Philippe Couillard a expliqué qu'un comité regroupant des députés libéraux, des experts et des militants a été mis sur pied il y a quelques mois pour peaufiner la position du parti dans ce dossier. Cette position sera rendue publique sous peu, assure le chef libéral.

M. Couillard estime par ailleurs que malgré l'importance de cette question, l'économie et l'emploi demeurent les principales préoccupations des Québécois.

PLUS:rc