Au cours d'une entrevue accordée au Huffington Post Canada, dans son bureau de la Colline du Parlement, le leader libéral Justin Trudeau a déclaré cette semaine avoir consommé des drogues par le passé et expliqué comment il en était arrivé à soutenir la légalisation de la marijuana. Il a également révélé que son frère, Michel Trudeau, était poursuivi pour possession de drogue au moment de sa mort dans une avalanche, en 1998.

Le député fédéral a avoué par ailleurs avoir fumé pour la dernière fois de la marijuana il y a trois ans. «Nous dînions avec des amis, nos enfants étaient chez leur grand-mère et l'un de nos amis a allumé un joint qu'il a fait tourner. J'ai pris une bouffée», a-t-il déclaré au Huffington Post.

Justin Trudeau a été élu à la Chambre des Communes en 2008.

Il estime que sa position quant à la légalisation le rend vulnérable aux critiques, mais que c'est aussi une manière de montrer aux Canadiens qu'il compte suivre une ligne de conduite claire et être honnête au sujet de son passé.

«L'interdiction portant sur la marijuana est injustifiée»

Justin Trudeau a indiqué avoir fumé de l'herbe cinq ou six fois dans sa vie. «Cela ne m'a jamais vraiment rien fait», a-t-il cependant nuancé, avant d'ajouter que les drogues, l'alcool ou les cigarettes n'ont jamais été sa tasse de thé. Selon lui, son choix de fumer de la marijuana était personnel, ajoutant que les adultes devraient être libres de leurs décisions. «Je ne suis pas particulièrement intéressé par les psychotropes, mais si quelqu'un est porté là-dessus, je ne vais pas le juger. Je suis d'avis que l'interdiction portant sur la marijuana aujourd'hui est injustifiée.»

Justin Trudeau a par ailleurs révélé n'avoir que très rarement consommé de la marijuana, conscient que son comportement aurait un impact sur son père, l'ancien Premier ministre Pierre Elliott Trudeau. Il aurait fumé pour la première fois à Amsterdam, à 18 ans, lors d'un voyage à travers l'Europe avec des amis. Il estime n'avoir jamais été connu pour être un gros fumeur dans son groupe d'amis, contrairement à son jeune frère Michel.

«Michel faisait face à des poursuites judiciaires pour possession de marijuana lorsqu'il est mort, même si ce n'était qu'une toute petite quantité», a déclaré Justin Trudeau, expliquant que la situation de son frère était l'un des facteurs déterminants l'amenant à supporter la légalisation.

Véritable revirement

Justin Trudeau a été approché par le groupe NORML Women’s Alliance of Canada (Organisation nationale pour la réforme des lois sur la marijuana), qui défend l'idée que la marijuana devrait être régulée, contrôlée et légalisée. «Leurs arguments ont fait du chemin dans ma tête et m'ont convaincu», a-t-il indiqué, soulignant le fait qu'aujourd'hui la marijuana est plus facile d'accès pour les mineurs que l'alcool ou les cigarettes.

Les Canadiens paient plus de 500 millions de dollars d'impôts par an pour financer la mise en pratique et les sanctions liées aux lois sur la consommation de marijuana. «Depuis que Stephen Harper est devenu Premier ministre, 475,000 personnes ont été poursuivies pour possession de marijuana, a déclaré le leader libéral. On ruine des vies.»

Rappelons que Justin Trudeau a voté en faveur des peines minimums irrépressibles pour possession de marijuana en 2009. Sa position actuelle constitue donc un véritable revirement.

Ce texte est un condensé d'un article en anglais paru sur le Huffington Post Canada. Vous pouvez consulter le texte original en cliquant ici.

Loading Slideshow...

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.


Loading Slideshow...
  • Le premier ministre Pierre Elliott Trudeau et Margaret, sa femme de l'époque, quittent la basilique Notre-Dame après le baptême de leur enfant de 22 jours, Justin Pierre James, le 16 janvier 1972. L'enfant est protégé à la fois du froid et des photographes.

  • Justin Trudeau, 11 mois, escalade les marches d'un avion à Ottawa pour retrouver son père de retour d'un voyage au Royaume-Uni, le 5 décembre 1972.

  • Pierre Elliott Trudeau est salué par un membre de la GRC alors qu'il porte Justin à Rideau Hall, en 1973.

  • Alexandre (Sacha) Trudeau envoie une droite à son frère aîné Justin en s'amusant à l'aéroport d'Ottawa en 1980. Justin est né en 1971 et Sacha en 1973 - les deux le jour de Noël

  • Les enfants Trudeau en mars 1979: Michel (devant), Alexandre (Sacha) and Justin (derrière).

  • Assermentation de Pierre Elliott Trudeau comme premier ministre du Canada, le 3 mars 1980.

  • Justin Trudeau et son père. 7 novembre 1982.

  • À Oman, Pierre Elliott Trudeau regarde Justin, 11 ans, qui s'amuse sur une chaîne. 2 décembre 1983.

  • Justin Trudeau, 11 ans, à Oman.

  • Justin Trudeau et son ami Mathieu Walker dans le désert du Sahara, octobre 1994.

  • Justin Trudeau et son ami Mathieu Walker dans le désert du Sahara, octobre 1994.

  • Justin Trudeau avec ses amis Mathieu Walker et Allen Steverman à Shanghaï en 1994.

  • Justin Trudeau avec ses amis Mathieu Walker et Allen Steverman à la Grande Muraille de Chine en 1994.

  • La famille pleure le décès de Michel, décédé dans une avalanche en Colombie-Britannique. Montréal, 1998.

  • Justin et Alexandre (Sacha) Trudeau saluent la foule massée près des rails pour rendre un dernier hommage à leur père. Le train funéraire mènera la dépouille de Pierre Elliott Trudeau d'Ottawa à Montréal. 2 octobre 2000.

  • Justin Trudeau consolé par sa mère Margaret aux funérailles de son père, le 3 octobre 2000.

  • Justin Trudeau rend un hommage très émotif à son père à la Basilique Notre-Dame. 3 octobre 2000.

  • Justin Trudeau aux funérailles de son père, 3 octobre 2000, à la Basilique Notre-Dame à Montréal.

  • Justin Trudeau offre une rose à une jeune fille dans la foule. Des milliers de personnes sont venues rendre un dernier hommage à Pierre Elliott Trudeau, le 3 octobre 2000.

  • Une conférence de presse pour la promotion de la sécurité face aux avalanches, West Vancouver, 25 janvier 2001.

  • Justin Trudeau à Lake Louise, Alberta, 12 janvier 2002.

  • Justin Trudeau avec son conseiller et ami Gerald Butts en juillet 2003. Nahanni National Park Reserve de Virginia Falls dans les Territoires du Nord-Ouest.

  • Compétition entre personnalités à Mont Tremblant, le 12 décembre 2003. L'événement de bienfaisance des 24 heures de ski à Mont Tremblant est alors organisé par Jacques Villeneuve et son gérant Craig Pollock.

  • Justin Trudeau discute du projet Katimavik, 9 mars 2004.

  • Justin Trudeau à la sortie de l'église lors de son mariage avec Sophie Grégoire, dans la Mercedes 300 SEL 1959 de son père. Montréal, 28 mai 2005.

  • Mariage de Justin Trudeau et Sophie Grégoire, Montréal, 28 mai 2005.

  • Jean Chrétien et Justin Trudeau au congrès libéral pour la chefferie du PLC, 1er décembre 2006, à Montréal.

  • Justin Trudeau à London, en Ontario, avec un groupe du projet Katimavik, le 5 juin 2007.

  • Victoire dans sa circonscription de Papineau, 29 avril 2007.

  • Justin Trudeau fait du porte à porte dans Papineau avec sa mère Margaret, 23 septembre 2008.

  • Photo officielle avant le combat de Justin Trudeau contre le conservateur Patrick Brazeau.

  • Justin Trudeau et Patrick Brazeau, 28 mars 2012

  • Justin Trudeau et Patrick Brazeau, 28 mars 2012

  • Justin Trudeau et Patrick Brazeau, 31 mars 2012

  • Justin Trudeau et Patrick Brazeau, 31 mars 2012

  • Justin Trudeau célèbre sa victoire sur Patrick Brazeau, 31 mars 2012

  • Justin Trudeau célèbre sa victoire sur Patrick Brazeau avec sa femme Sophie Grégoire, 31 mars 2012

  • Devant Justin Trudeau, Patrick Brazeau tient un chandail de hockey aux couleurs du Parti libéral du Canada, 2 avril 2012.

  • Avec sa victoire, Justin Trudeau a obtenu le droit de couper la queue de cheval de Patrick Brazeau, 2 avril 2012.

  • Justin Trudeau annonce qu'il sera candidat dans la course à la chefferie du PLC, le 2 octobre 2012 à Montréal.

  • Justin Trudeau annonce qu'il sera candidat dans la course à la chefferie du PLC, le 2 octobre 2012 à Montréal. Avec son fils Xavier, sa fille Ella-Grace et sa femme Sophie Grégoire.