Le tournant des 30 ans est une étape importante dans la vie d'une femme, et peut être la source d'une anxiété considérable. Le passage imminent de vos 20 ans, insouciants, à vos 30 ans, plus adultes, peut déclencher une crise existentielle, même chez ceux qui ont le plus confiance en eux.

Si vous approchez de la trentaine et vous sentez soudain sans but, commençant à douter de votre carrière et de vos relations, vous présentez les symptômes d'une crise de la pré-trentaine.

Tout comme la crise de la quarantaine, la crise de la pré-trentaine semble venir de l'idée fausse selon laquelle vous devez avoir tout compris à un certain âge; une idée qui sème la confusion, l'anxiété, l'insécurité, sur les façons dont votre vie aurait dévié de sa trajectoire ou ne répondrait pas à vos attentes.

En observant amis et collègues passer par cette étape, nous remarquons que ce stress et l'auto-flagellation qui l'accompagne peut être évité.

Reconnaître les symptômes de cette crise identitaire peut être le premier pas pour vous dire que finalement, en ce début de trentaine, vous êtres probablement là vous devez être après tout.

Retrouvez les articles du HuffPost Art de vivre sur notre page Facebook.



Loading Slideshow...
  • Un sentiment d'échec

    Si en arrivant dans la trentaine, vous avez l'impression d'être en retard sur ce qu'aurait du être votre vie, parce que vous n'êtes pas mariée et n'avez pas d'enfants - comme votre mère avant vous au même âge- il est inutile de commencer à stresser et de vous mettre la pression. La chose la plus importante en arrivant à 30 ans est de cibler ce dont vous avez envie et de tout mettre en oeuvre pour y parvenir et pas de déjà tout avoir!

  • Vous mentez sur votre âge pour la première fois

    Bien que vous puissiez vous inquiéter de votre vieillissement depuis votre diplôme universitaire, la plupart d'entre-nous ne craignons pas nos anniversaires jusqu'à la mi-vingtaine. Si vous venez de mentir sur votre âge pour la première fois, c'est peut-être un symptôme d'une crise de la trentaine.

  • Douter de vos réalisations

    Pour certaines femmes, les réalisations passées, qu'elles soient professionnelles ou personnelles, dont vous étiez si fières à l'époque, peuvent avec le recul, vous sembler bien faibles par rapport à votre nouvelle définition du succès. Attention à la déprime qui vous guette!

  • Insécurité à propos des relations amoureuses

    La tristesse et le stress provoqués par une rupture ou par l'absence de relation amoureuse peuvent être plus intenses après la mi-vingtaine, selon la coach de vie Christine Hassler.

  • Les regrets

    S'attarder sur toutes les choses que vous auriez pu faire différemment pendant votre vie est une des caractéristiques de la crise de la trentaine.

  • Les problèmes d'argent

    Votre image de l'âge adulte n'impliquait peut être pas que vous dépensiez plus d'argent que vous n'en gagnez. Soudain, votre situation financière vous semble encore plus pathétique qu'à l'habitude. C'est simplement un symptôme de la crise de la trentaine.

  • Questionner votre cheminement de carrière

    En réalisant que votre carrière n'est pas tout à fait celle dont vous avez rêvé dans votre adolescence, vous envisagez peut-être de démissionner de votre emploi ou même de vous réorienter. C'est un phénomène courant entre 28 et 32 ans selon le psychothérapeute Paul Cullen.

  • Vous vous sentez mal dans votre peau

    Il est possible que ce changement de dizaine entraîne des remises en question de votre comportement et de vos valeurs. Une des plus belles choses mais aussi une des plus grandes difficultés à laquelle fait face la femme moderne est celle de la pluralité des choix et des options qui se dressent devant elle. Prenez le temps d'y réfléchir.

  • Vous vous comparez constamment à vos pairs

    La crise de la trentaine se nourrit de la comparaison avec d'autres individus du même âge et à un sentiment lancinant selon lequel votre vie n'est pas à la hauteur. Vous allez certainement sur Facebook scruter les profils de vos amis et de vos ennemis. Mais attention, il est scientifiquement prouvé que Facebook peut entraîner de l'envie et un isolement social.

  • Vous ne voulez plus sortir

    Perdre du temps sur Netflix, une tasse de thé à la main, nuits après nuits, peut être symptomatique d'une crise de la trentaine. Si vous vous isolez de vos amis et que vous déclinez de plus en plus les invitations à sortir, vous avez peut être besoin de temps pour faire face à un niveau de stress élevé.

  • Souffrir du «syndrome de l'imposteur»

    Vous approchez des 30 ans et vous avez réussi à exceller dans une carrière qui vous intéresse mais vous doutez de vous-même et avez perdu confiance en vos compétences et capacités. Beaucoup de femmes haut placées peuvent souffrir de ce «syndrome de l'imposteur», qui vous donne l'impression que vous avez «fait semblant» pour en arriver à ce point dans votre carrière et dans votre vie.

  • Une volonté d'équilibre et de bien-être

    De nombreuses femmes âgées de 25 à 35 ans ont l'impression que les exigences de leur travail interfèrent avec leurs vies personnelles. Les pressions dans votre vie personnelle et professionnelle peuvent vous donner envie de stabilité.