POLITIQUE

François Legault part en campagne pour promouvoir son Projet Saint-Laurent

21/08/2013 12:20 EDT | Actualisé 21/10/2013 05:12 EDT

En conférence de presse à Québec pour le dévoilement d'un autobus dans le cadre de la tournée qui vise à promouvoir son Projet Saint-Laurent, le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault, a annoncé que son parti présentera bientôt un plan économique.

Selon le chef caquiste, il s'agit d'une « recette » pour relancer l'économie du Québec. « Il y a urgence d'agir. Le PQ a juste à suivre la recette et on va les appuyer. S'ils ne suivent pas cette recette et continuent dans l'immobilisme, on ne pourra pas les appuyer parce qu'il y a une urgence d'agir, économiquement, au Québec. »

François Legault réagissait ainsi au dernier sondage CROP-La Presse, montrant que sa formation récolte 20 % des intentions de vote, derrière le Parti libéral (40 %) et le Parti québécois (29 %). Il attribue ces résultats à la « lune de miel » de courte durée qu'entretiennent les Québécois avec le chef libéral, Philippe Couillard.

« Depuis quelques mois, on vit la lune de miel de Philippe Couillard. Il y a un nouveau chef, qui n'a pas de nouvelles idées. À un moment donné, les gens, je l'espère, vont s'intéresser aux idées. Et entre les campagnes électorales, c'est plus difficile d'avoir l'attention de la population. On a un plan économique et on le fera connaître un peu partout au Québec. Jusqu'à présent c'est bien reçu dans les différentes régions », a affirmé M. Legault,

M. Legault ne laisse pas planer de doute sur ses intentions lors de la présentation du prochain budget du gouvernement Marois, en mars prochain.

« On est déjà depuis le 4 septembre [2012] en campagne préélectorale. Avec Mme Marois, c'est l'immobilisme, ou même le déclin tranquille au point de vue économique. On n'est pas là pour appuyer le statu quo, mais pour faire des changements. Et s'il faut une élection pour avoir des changements, il y en aura une », dit-il.

François Legault a aussi affirmé qu'il compte demeurer chef de la CAQ, peu importe les résultats aux prochaines élections provinciales, confirmant qu'il consacrera 10 ans de sa vie à son projet politique, comme il l'avait déjà annoncé.

Par ailleurs, selon lui, les changements apportés aux règles de financement des partis permettent à la CAQ de se battre à armes égales avec le PLQ et le PQ, ce qui n'était pas le cas lors de la campagne électorale de 2012.

« Avec le nouveau financement, c'est une nouvelle partie. À cause des votes [de la dernière élection], on se retrouve à 2,5 millions de dollars par année d'argent public, à peu près le même montant que les libéraux et les péquistes », dit-il.

M. Legault a aussi affirmé que son parti dévoilera dans les prochains jours ses orientations concernant le port de symboles religieux dans les institutions publiques, à la suite d'informations voulant que le gouvernement péquiste bannisse les symboles religieux dans certaines institutions.

« On n'aura pas une position insignifiante, comme le PLQ. On va promouvoir l'égalité homme femme et la neutralité de l'État. Mais contrairement au PQ, on ne va pas diviser les Québécois », a-t-il rappelé.

De son côté, le chef libéral, Philippe Couillard, était à Lac-Mégantic mercredi pour promouvoir les idées de sa formation et faire le suivi sur la tragédie de juillet dernier.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.


INOLTRE SU HUFFPOST

La carrière de François Legault