Ce n'est pas en vous entraînant que vous arriverez à perdre vos kilos en trop. Selon un nombre croissant d'experts, c'est ce que vous mangez qui compte vraiment. « La perte de poids relève à 80% ou à 90% du contrôle des calories », selon Timothy Caulfield, professeur à la faculté de droit et de santé publique à l'Université de l'Alberta. « Même les cyclistes qui participent au Tour de France, lorsqu'ils s'entraînent dix heures par jour, pèsent leurs aliments et font très attentions à ce qu'ils mangent. Il est tout simplement extrêmement difficile de brûler assez de calories par l'exercice uniquement.»

Il explique que nous sommes très efficaces lorsqu'il s'agit de consommer des calories, mais très inefficaces lorsque vient le temps de les dépenser. « L'exemple que je donne dans mon livre (The Cure For Everything), c'est celui d'un café au lait et d'un muffin, qui peuvent atteindre mille calories. Il faudrait que vous couriez de manière intense pendant une heure pour vous en débarrasser. » Pour la plupart des gens, selon lui, il est donc plus facile de résister à un aliment que de dépenser l'énergie qu'il contient.

Qu'en est-il alors de la fameuse formule qui veut que la perte de poids équivaille aux calories entrantes moins les calories sortantes, point à la ligne ? Elle est beaucoup trop simpliste, selon le Dr. Yoni Freedhoff, professeur à la faculté de médecine de l'Université d'Ottawa et sommité canadienne en matière de perte de poids. « Malgré ce qu'on nous répète, nous ne pouvons pas être réduits à une simple formule à 3 500 calories la livre [...]. Quand j'entends des gens débattre du type d'exercice qui est le plus efficace pour maigrir, je sais que, de toute évidence, ces gens-là ne travaillent pas sur le terrain », lance-t-il, après avoir lui-même, en tant que directeur de l'Institut médical bariatrique, conseillé des milliers de personnes obèses.

Il explique que lorsqu'il s'agit de perdre du poids, le plus important, c'est d'employer des stratégies réalistes que nous pouvons adopter pour de bon. « Pour arriver à perdre une livre par semaine en s'exerçant, il faudrait, en termes d'effort, y consacrer l'équivalent d'un marathon. La plupart des gens ne veulent pas courir un marathon par semaine», ajoute-t-il.

Le problème, c'est qu'il est aisé de récupérer le peu de calories que nous brûlons grâce à l'exercice ailleurs dans la journée. Une personne peut être fatiguée après un entraînement intensif, et être moins active par la suite, par exemple. L'exercice peut lui ouvrir l'appétit. Elle peut s'offrir plus de gâteries, parce qu'elle pense l'avoir mérité. Certains remarquent même une légère prise de poids après avoir entrepris un programme d'entraînement. « Les gens se disent "ah, j'ai pris du poids, tout en muscle." Non, c'est probablement du gras », précise Timothy Caulfield. Il suggère par ailleurs de ne pas se fier aux compteurs de calories rattachés aux exerciseurs, parce que ceux-ci sont habituellement beaucoup trop généreux.

Les gens qui s'entraînent semblent toutefois avoir plus de succès lorsqu'il s'agit de maintenir le poids perdu. La littérature scientifique ne permet pas de déterminer s'il y a causalité, ou, tout simplement, comme l'explique le Dr. Freedhoff, si ce n'est pas plutôt dû au « fait de développer une attitude de vie plus saine. Les études démontrent que les gens qui s'entraînent mangent mieux [...]. Ce n'est pas à cause des calories dépensées par l'exercice. »

L'entraînement peut affecter notre poids indirectement de plusieurs autres manières, en permettant d'améliorer notre sommeil ou notre humeur, par exemple, deux éléments qui ont un effet important sur notre silhouette. Une chose est claire : l'exercice à lui seul n'est peut-être pas le meilleur moyen de perdre du poids, mais c'est sans contredit l'une des meilleures choses que nous puissions faire pour notre santé.

Aussi sur Le HuffPost:

Loading Slideshow...
  • L'aubergine

    Ce légume renferme beaucoup de fibres qui aident à digérer.

  • Les oignons

    Ils contiennent de l'allicine, qui peut aider à réduire la pression sanguine.

  • Les germes de luzerne

    Ces petits germes sont diurétiques.

  • Les tomates

    Les tomates aident à digérer avec leurs caroténoïdes.

  • Les artichauts

    Ces légumes renferment de l'inuline, qui aide à diminuer la sensation de faim.

  • Les épinards

    Une bonne source de fibres et de vitamine K entre autres.

  • Le choux

    Une tonne de vitamines et de sels minéraux, sans oublier les fibres, font de ce légume un produit chouchou.

  • Le brocoli

    C'est l'aliment anti-cancer par excellence.

  • Les asperges

    Les asperges aident à renforcer le système immunitaire et à lutter contre les maladies du foie. Elles contiennent aussi beaucoup d'acide folique. (Photo: courtoisie de <a href="http://www.flickr.com/photos/jonathan_moreau/" target="_hplink">Flickr/jonathan_moreau</a>)

  • La laitue

    La salade aide à digérer. Les feuilles de couleur verte foncée sont les meilleures. (Photo: courtoisie de <a href="http://www.flickr.com/photos/phae/" target="_hplink">Flickr/Phae</a>)

  • Le persil

    Le persil aide à digérer et à renforcer le système immunitaire. (Photo: courtoisie de <a href="http://www.flickr.com/photos/kightp/" target="_hplink">Flickr/kightp</a>)

  • Les poivrons

    Ils sont plein de vitamine K. (Photo: courtoisie de Flickr/<a href="http://www.flickr.com/photos/nightwishes33/" target="_hplink">Live♥Laugh♥Love</a>)

  • Les radis

    L'amylase contenue dans les radis aide à digérer les féculents. (Photo: courtoisie de <a href="http://www.flickr.com/photos/brixton/" target="_hplink">Flickr/brixton</a>)

  • La choucroute

    Le processus de fermentation utilisé pour faire de la choucroute stimule le pancréas, réduit la pression sanguine et aide à lutter contre la constipation. (Photo: courtoisie de <a href="http://www.flickr.com/photos/johnnystiletto/" target="_hplink">Flickr/I Believe I Can Fry</a>)

  • Les courgettes

    Les courgettes sont bourrées de fibres. (Photo: courtoisie de <a href="http://www.flickr.com/photos/wallyhartshorn/" target="_hplink">Flickr/Wally Hartshorn</a>)

  • Les haricots verts

    Ils sont plein de vitamine C. (Photo: courtoisie de <a href="http://www.flickr.com/photos/peachyogurt/" target="_hplink">Flickr/popartichoke</a>)

  • La pâte de tomate

    Les tomates cuites renferment beaucoup d'antioxydants. (Photo: courtoisie de <a href="http://www.flickr.com/photos/rustytanton/" target="_hplink">Flickr/rustytanton</a>)

  • Les champignons

    Les champignons contiennent du sélénium (anti-âge), de la vitamine D et des vitamines B1 et B2, qui aident le corps à brûler les calories. (Photo: courtoisie de <a href="http://www.flickr.com/photos/51004712@N08/" target="_hplink">Flickr/wikioticslan</a>)

  • Les concombres

    Ils sont plein de fibres, de vitamines A et C, et sont faciles à emporter. (Photo: courtoisie de <a href="http://www.flickr.com/photos/karenandbrademerson/4927704196/sizes/z/in/photostream/" target="_hplink">Flickr/karenandbrademerson</a>)

  • Les choux de Bruxelles

    Ces légumes aident à prévenir le cholestérol, le cancer, et à lutter contre le stress. Leur haute teneur en fibres aide également à la digestion. (Photo: courtoisie de <a href="http://www.flickr.com/photos/veganfeast/" target="_hplink">Flickr/Vegan Feast Catering</a>)

  • Le bok choy

    Il est plein de calcium, potassium, vitamine C et d'acide folique. (Photo: courtoisie de <a href="http://www.flickr.com/photos/sweetbeetandgreenbean/" target="_hplink">Flickr/sweetbeatandgreenbean</a>)

  • La salade de chou

    Parfaite pour combler un petit creux et éviter ainsi de se jeter sur la nourriture. (Photo: courtoisie de <a href="http://www.flickr.com/photos/jessmonster/" target="_hplink">Flickr/jessmonster</a>)

  • Le chou frisé

    Comme les choux de Bruxelles, le chou frisé est un aliment superstar, qui aide notamment à réduire le cholestérol. (Photo: courtoisie de <a href="http://www.flickr.com/photos/jessmonster/" target="_hplink">Flickr/farmanac</a>)

  • Les poireaux

    Ils sont de la famille des oignons et de l'ail et sont plein de fibres. (Photo: courtoisie de <a href="http://www.flickr.com/photos/amortize/" target="_hplink">Flickr: amortize</a>)

  • La citrouille

    Avec sa haute teneur en alpha-carotène, la citrouille est un aliment anti-âge. (Photo: courtoisie de <a href="http://www.flickr.com/photos/sheree11/" target="_hplink">Flickr/Sheree K</a>)

  • La relish

    Ces légumes fermentés renferment des sucs qui aident à digérer. Restez loin de la version sucrée cependant, bourrée de sirop de maïs. (Photo: courtoisie de <a href="http://www.flickr.com/photos/43541286@N00/" target="_hplink">Flickr/weezerthewonderful</a>)

  • Le choux-fleur

    Pour faire le plein de calcium. (Photo: courtoisie de <a href="http://www.flickr.com/photos/43541286@N00/" target="_hplink">Flickr/lynn.gardner</a>)

  • Le céleri

    Il contient beaucoup de vitamine C pour renforcer l'immunité. (Photo: courtoisie de <a href="http://www.flickr.com/photos/tiaragwin/" target="_hplink">Flickr/tiaragwin</a>)

  • Les navets

    Faciles à conserver, ils contiennent plein de vitamine C et de fibres. (Photo: courtoisie de <a href="http://www.flickr.com/photos/ghirson/" target="_hplink">Flickr/ghirson</a>)

  • Les okras

    Ces légumes aident à absorber l'eau et à faciliter l'élimination des toxines. (Photo: courtoisie de <a href="http://www.flickr.com/photos/asianlifestyledesign/" target="_hplink">Flickr/AsianLifestyleDesign</a>)