«Ça se corse pas mal !» affirme d'emblée Patrick Senécal lorsqu'on lui demande à quoi il faut s'attendre de ce troisième tome de la série Malphas. « Si c'était un long roman, on serait rendu environ au deux tiers du bouquin, là où il y a des révélations, là où l'on apprend des choses sur lesquelles on nous avait agacés depuis le début. » Et le titre du roman, Ce qui se passe dans la cave reste dans la cave, annonce un peu le programme. « Ça fait deux tomes que je fatigue le monde avec la cave, dit-il en souriant. Là, on y va dans la cave... sans toutefois comprendre ce qui s'y passe, car ça, je garde ça pour le quatrième! »

De la profondeur

Pour son auteur, le tome trois de Malphas se décrit comme le livre de la maturité de personnages. « On ira plus dans leur passé, leurs secrets, leur psychologie. Ça demeure rigolo ça demeure pas sérieux, mais tout à coup, il y a de l'humanité dans ces personnages-là. Je me permets de les explorer et de travailler leur courbe dramatique un peu plus, car les personnages se doivent d'évoluer. »

Les lecteurs apprendront donc des éléments du passé de Julien Sarcozy, le narrateur et personnage principal de l'histoire, « qui ne sont pas très drôles. » « Un personnage comique doit avoir un fond dramatique, explique Senécal, sinon ce n'est pas très intéressant. »

Gracq, le personnage préféré de l'écrivain, saura aussi toucher le lecteur. « C'est un personnage bon, candide, intelligent, mais tout croche. Il parle tout croche, il est tout croche et ça le rend attachant. Ce personnage-là n'était pas prévu au départ. C'est une belle surprise. Et puis la façon dont il parle (dans un français quasi incompréhensible) me permet à la fois de démolir la langue et de lui rendre hommage, car pour la démolir il faut savoir jouer avec elle », ajoute-t-il.

Nouveau tome : nouvelle intrigue. Ce qui se passe dans la cave reste dans la cave poursuit la lancée des deux autres volumes sur le mystère du cégep, tout en mettant en scène une nouvelle intrigue. « Des gens vont se mettre à mourir autour de Sarkozy et il y a un lien... Je ne veux pas trop en dire, car ça se révèle tranquillement au film du roman. Il faut vraiment avoir lu le premier tome, Le cas des casiers carnassiers, pour comprendre celui-ci. Il y a un lien et plein de clins d'œil au premier livre. »

Un roman pour qui le lira

« Je ne pense jamais à qui je m'adresse quand j'écris, explique Patrick Senécal. Je m'adresse aux gens qui aiment le même genre de romans que moi. Je sais qu'il y a beaucoup d'adolescents qui me lisent. Mais on ne pourrait pas écrire littérature jeunesse sur la couverture de Malphas; c'est trop trash, il y a trop de scènes de sexe heavy, trop de scènes de violence extrême. Mais oui, il y a un côté ludique, qui ne se prend pas au sérieux et il y a un humour très ironique, très baveux, que les 15-25 ans aiment beaucoup. »

«Malphas, ce sont les aventures de profs fuckés de cégep et non les aventures d'étudiants de cégep », ajoute-t-il.

Des « profs fuckés » qui sont des caricatures et, peut-être parfois, un petit mélange d'éléments tirés de professeurs que Senécal a côtoyés dans son ancienne vie, alors qu'il enseignait la littérature et le cinéma au cégep. « J'ai peut-être pris un élément de un et de l'autre, mais les gens avec qui j'ai travaillé étaient beaucoup trop normaux et gentils pour en faire des profs aussi fuckés que ça », explique-t-il en riant.

Par contre, un personnage de prof qui se retrouve dans Malphas est vraiment basé sur un ancien collègue. « Je ne dirai pas qui, mais il saura se reconnaître. Ce n'est pas nécessairement un compliment pour lui...mais il ne serait pas très surpris, car il sait ce que je pense de lui, je lui ai déjà dit... »

Le succès et la suite

La révélation finale, celle qui viendra clore les aventures de Julien Sarkozy dans le quatrième et ultime tome de la série, Patrick Senécal la connaît depuis le tout début. « Je ne sais pas comment tout va se mettre en place pour y arriver, mais ma dernière scène, je la connais, elle est là. Comme dans tous mes romans, je connais parfaitement mes dernières scènes », dit-il.

L'auteur affirme s'être rendu compte qu'après le quatrième bouquin, ce sera fini. « En faire un cinquième, ça serait étirer la sauce inutilement et je ne veux pas tomber là-dedans. Je ne veux pas faire ce que beaucoup de séries télévisées font. »

Et après tout cela ? « Il n'y a pas d'après tout cela, dit-il. Il y a plutôt un avant tout cela et plusieurs boucles à boucler. » Des boucles comme ce projet Nuit de Peur à VRAK TV (7-8 jeunes courageux viendront passer leur nuit d'Halloween dans une histoire imaginée par Patrick Senécal!), le dépôt du scénario de « Sept comme setteur » son livre pour enfants, la finition du synopsis d'un scénario original et ensuite... l'écriture du quatrième tome de Malphas.

« Mon succès, je ne sais pas comment l'expliquer, avoue-t-il. Je pense que ça montre que les gens, au bout du compte, aiment beaucoup se faire raconter des histoires. Ce ne sont pas tous les romans qui racontent des histoires. Moi, je suis un story teller avant tout, un raconteux d'histoires. Manifestement, j'ai ce talent-là. Il doit y avoir un peu de chance aussi, arriver au bon moment, je ne sais pas. Mais tout cela est fragile, il faut rester prudent.»

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.


Loading Slideshow...
  • Télévision

    Sur la chaîne V, plusieurs gros canons résonneront donc dans nos téléviseurs au cours des prochains mois. On pense entre autres à En mode Salvail (avec Éric Salvail), à Brassard en direct d’aujourd’hui (avec Pierre Brassard - photo), à Tic Tac Show (avec Jean-François Mercier) ou à Allume-moi (avec Philippe Bond).

  • Télévision

    Si vous passez à la Maison d’Ici Radio-Canada cet automne, faites un petit détour par <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2013/09/09/entree-principale-andre-robitaille-radio-canada-tele_n_3893219.html" target="_blank">l’<em>Entrée principale</em> d’André Robitaille</a>. Du lundi au vendredi, de 16h à 17h, l’animateur et son armée de collaborateurs vous attendent pour discuter des tendances de l’heure et faire le point sur l’actualité de la journée.

  • Télévision

    <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2013/09/06/unite-9-deuxieme-saison_n_3878716.html" target="_blank">La nouvelle saison d'Unité 9 sera sous haute tension</a>. Marie (Guylaine Tremblay) est confinée au trou après avoir agressé physiquement une autre prisonnière. Dans la cabine d'à côté, Jeanne (Ève Landry) vit un peu mieux son isolement. Shandy (Catherine-Anne Toupin), elle, est coincée à l'institut psychiatrique (ou hôpital carcéral) suite à sa tentative de suicide, et semble aussi à l'aise qu'une bête en cage...

  • Littérature

    <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2013/09/05/devoilement-programmation-culturelle-2013-2014_n_3876722.html" target="_blank">Parmi les nombreuses activités proposées</a> par la BAnQ, trois expositions majeures viendront rendre hommage à des créateurs d'ici: Fleuve – René Derouin, Louis-Pierre Bougie – 30 ans de livres d’artiste et L’univers de Michel Tremblay.

  • Littérature

    La maison d’édition Leméac <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2013/09/06/lemeac-nouveautes-rentree-litteraire_n_3879372.html" target="_blank">effectue sa rentrée littéraire</a> dans un esprit de voyage, d’histoire et de curiosité. L’offre de bouquins à paraître s’annonce très large et s’étend du roman à l’essai, avec un détour vers l’entretien et la nouvelle, sous des plumes aguerries ou inédites.

  • Télévision

    La rentrée scolaire s'annonce lourde à l'école du Vieux-Havre. Élisabeth Bergeron (Mariloup Wolfe), <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2013/09/05/30-vies-nouvelle-saison-mariloup-wolfe_n_3871923.html" target="_blank">nouveau personnage central de 30 vies</a>, aura fort à faire pour éclairer les sourires dans sa classe d'arts plastiques.

  • Télévision

    La chaîne Évasion innove pour sa programmation d'automne 2013. Au lieu de condenser ses nouveautés au début du mois de septembre, comme le font souvent les réseaux de télévision, <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2013/09/04/programmation-evasion-automne_n_3864313.html" target="_blank">la station appartenant au Groupe Serdy a choisi de dévoiler ses nouveaux titres à tour de rôle, à raison d'un par semaine</a>. Les curieux auront donc constamment du contenu renouvelé à se mettre sous la dent, qu'il s'agisse de séries inédites ou de nouvelles saisons d'émissions bien établies, et ce, jusqu'aux fêtes.

  • Télévision

    Un nouveau groupe de musique débarque sur les ondes de Télétoon. <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2013/09/05/teletoon-programmation-grabujband_n_3872265.html" target="_blank">Dans Grabujband</a>, la rivalité entre frères et sœurs et les misères adolescentes deviennent non seulement matière à composer et à chanter, mais constituent aussi une incroyable source de tensions... et de rires!

  • Télévision

    <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2013/08/15/canal-vie-programmation_n_3761281.html" target="_blank">Canal Vie sort l’artillerie lourde et mise sur un gros canon pour mettre ses compétiteurs KO cet automne.</a> L’arme de destruction massive s’intitule Véro Inc et nous entraînera dans le quotidien de la plus grande vedette du Québec, Véronique Cloutier. À la façon d’un docu-réalité, la série, déclinée en trois épisodes d’une heure, suivra l’animatrice préférée des Québécois dans ses réunions de production des Enfants de la télé et de son émission de radio quotidienne à Rythme FM, dans ses séances coiffure et beauté, dans ses rencontres d’élaboration du magazine qui portera son nom et qui sera lancé sous peu, et même dans le confort de son salon avec son petit clan. Bref, on saura tout, tout, tout sur la vie effrénée de l’étoile blonde.

  • Télévision

    Beaucoup de rires et de musique seront de <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2013/08/21/ici-radio-canada-tele-programmation_n_3790386.html" target="_blank">la programmation de la rentrée</a> à Ici Radio-Canada Télé.

  • Télévision

    Marie-Ève Janvier et Jean-François Breau <a href="http://huff.to/15JTqwK" target="_blank">animeront l'émission musicale «C'est ma toune»</a> sur Radio-Canada. À découvrir l'hiver prochain!

  • Télévision

    Jean-René Dufort, l'animateur d'Infoman, <a href="http://huff.to/1daNUL1" target="_blank">a sélectionné sept productions</a> qui seront diffusées sur Explora dès la rentrée.

  • Télévision

    Deux nouvelles séries originales seront diffusées sur les ondes de Canal D cet automne. <a href="http://huff.to/16pkDet" target="_blank">«Fugitifs» et «Le contrat»</a> lèveront le voile sur les crimes sordides et les évasions spectaculaires.

  • Télévision

    Antoine Olivier Pilon et Alice Morel-Michaud, <a href="http://huff.to/12875Ar" target="_blank">tiendront la vedette de «Subito texto»</a> , la nouvelle série quotidienne jeunesse de Télé-Québec, en janvier prochain.

  • Télévision

    MusiquePlus et MusiMax <a href="http://huff.to/16SdRfC" target="_blank">vont incorporer de l'humour</a> à leur programmation de l'automne.

  • Télévision

    Trois miniséries documentaires originales sur <a href="http://huff.to/14NYHde" target="_blank">le bingo, les jouets et le bowling</a> seront de la programmation d'Historia cet automne.

  • Télévision

    Le premier épisode de la saison 3 sera diffusé le dimanche 29 septembre sur la chaîne américaine Showtime.

  • Télévision

    Du 2 au 13 septembre, un retour dans le passé s’effectuera sur les ondes de TVA afin de <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2013/09/02/lemission-matinale-salut-bonjour-fete-ses-25-ans_n_3857159.html" target="_blank">souligner les 25 ans de l’émission matinale Salut,bonjour!</a> Les téléspectateurs pourront se remémorer le travail des animateurs et collaborateurs qui ont marqué l’histoire de l’émission. Mathias Rioux, Anne Poliquin, Claude Saucie, Guy Mongrain, Benoît Gagnon, Jacques Moisan et quelques personnalités publiques seront au poste.

  • Humour

    <a href="http://huff.to/17Q4NVn" target="_blank">Gad Elmaleh sera à Montréal</a> avec son nouveau spectacle «Sans tambour» au Théâtre Saint-Denis les 10, 11 et 12 octobre prochain.

  • Musique

    <a href="http://huff.to/19kSqnA" target="_blank">Le groupe Arcade Fire fait planer le mystère</a> sur la sortie de son prochain album cet automne et les rumeurs vont bon train.

  • Musique

    <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2013/08/21/la-chanteuse-cyndi-lauper-donnera-un-spectacle-a-montreal-_n_3789244.html" target="_blank">Cyndi Lauper sera en concert</a> le samedi 26 octobre au Métropolis de Montréal.

  • Musique

    Le nouvel album de Lynda Lemay «Feutres et pastels» sera disponible dès le 24 septembre.

  • Théâtre

    <a href="http://huff.to/14Cx1RO" target="_blank">Cinq productions seront à découvrir</a> au théâtre de l'Espace Go pour la saison 2013-2014: - Villa Dolorosa, du 17 septembre au 12 octobre 2013 - Une vie pour deux, du 22 octobre au 2 novembre 2013 - La Ville, du 28 janvier au 22 février 2014 - Tu iras la chercher, du 11 au 22 mars 2014 - Molly Bloom, du 6 au 31 mai 2014

  • Cinéma

    Le dernier film de la réalisatrice québécoise Louise Archambault, <a href="http://huff.to/14P7kl0" target="_blank">«Gabrielle»</a> , sortira dans les salles le 20 septembre prochain.

  • Cinéma

    <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2013/08/21/assassinat-de-jfk-la-bande-annonce-du-film-parkland-devoilee_n_3790118.html" target="_blank">Découvrez la bande-annonce du film «Parkland»</a> sur l'assassinat de JFK, prévu sur les écrans québécois le 4 octobre prochain.

  • Radio

    <a href="http://huff.to/16NOfyz" target="_blank">Marie-France Bazzo dirigera «C'est pas trop tôt»</a> sur les ondes d'Ici Radio-Canada Première.

  • Arts visuels

    L'Usine C se tournera vers la «slow production» pour sa <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2013/08/21/usine-c-programmation_n_3790554.html" target="_blank">saison 2013-2014</a>.