NOUVELLES
20/08/2013 08:46 EDT | Actualisé 20/10/2013 05:12 EDT

Apple ou Samsung: d'où viennent les clients des deux constructeurs?

AFP

Alors que le marché des téléphones intelligents tend à se stabiliser après plusieurs générations d'appareils, on peut désormais dresser un portrait-robot de leurs utilisateurs. Comment en vient-on à acheter un iPhone ou un Samsung? Mais surtout, de quel appareil vient-on... Le magazine Fortune a dévoilé une étude réalisée par la CIRP (entre juillet 2012 et juin 2013), un cabinet chargé de décrypter le comportement des consommateurs.

On se rend compte que dans 42% des cas, l'acheteur d'un iPhone était déjà équipé par un précédent téléphone dit intelligent de la pomme. L'utilisateur de l'iPhone est donc fidèle et semble apprécier son produit, ce qui est plus difficile à affirmer chez un acheteur Samsung.

En effet, 43% de ses clients viennent de l'univers Android, ce qui comprend aussi tous les autres constructeurs utilisant le système de Google (LG, Sony, HTC, Motorola). On peut donc imaginer que l'utilisateur d'Android est fidèle à son système, mais est tenté de jongler entre les différentes marques de téléphones intelligents.

apple

Les consommateurs choisissent Samsung pour un premier achat

Là où Samsung fait très fort, c'est dans son attractivité lors de l'achat du premier téléphone intelligent. 37% de ses clients ont fait le grand saut l'année dernière en choisissant la marque (contre 26% chez Apple). A la différence d'Apple, le Sud-coréen est positionné sur toutes les gammes: il n'y a pas que le Galaxy S4. En effet, on trouve des Samsung à moindre coût, quand l'iPhone 4 ne se négocie qu'autour de 300 dollars. Du coup, l'accès au smartphone est facilité.

Apple bénéficie encore de son image haut de gamme, alors qu'un iPhone low cost devrait être présenté le 10 septembre prochain.

Mais quand il s'agit du nerf de la guerre, qui grapille le plus de clients à l'autre? Eh bien Apple s'en sort avec les honneurs: parmi les utilisateurs qui ont "switché" entre les deux, Apple a récupéré 33% de clients Samsung, quand ce dernier n'en a pris que 11% à la pomme. Des chiffres à tempérer, une nouvelle fois, car Apple ne se positionne que sur le haut de gamme.


Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.


INOLTRE SU HUFFPOST

A quoi pourrait ressembler l'iWatch d'Apple