NOUVELLES
19/08/2013 03:17 EDT | Actualisé 19/10/2013 05:12 EDT

Les procureurs demandent une peine de 60 ans pour Bradley Manning

AP

FORT MEADE, États-Unis - Les procureurs militaires au procès du soldat Bradley Manning demandent une peine de 60 ans de prison pour le plus important coulage d'informations secrètes de toute l'histoire des États-Unis.

Les avocats de M. Manning, quant à eux, demandent à la juge de tenir compte de la réhabilitation et des mesures disciplinaires avant de déterminer une peine.

Ces recommandations ont été faites lundi, à la cour martiale, durant la phase de détermination de la peine de l'accusé, alors que la juge militaire entendait les derniers plaidoyers dans le procès de M. Manning.

Le capitaine Joe Morrow a plaidé que M. Manning est accusé de crimes sérieux et qu'il devrait passer la majeure partie de sa vie en prison.

L'avocat de la défense, David Coombs, n'a pas recommandé de peine spécifique, mais a suggéré qu'une peine d'emprisonnement ne devrait pas dépasser 25 ans. Il a plaidé que la confidentialité de certains des documents coulés par son client expirait dans 25 ans.

Il a aussi soutenu que les superviseurs de l'armée avaient manqué à leurs responsabilités envers M. Manning en n'avertissant pas leurs supérieurs de leurs inquiétudes sur sa santé mentale.

Il a ajouté qu'il considérait que son client avait fait le premier pas vers la réhabilitation, en février, en offrant d'accepter une peine allant jusqu'à 20 ans de prison.

L'accusé risque une peine d'emprisonnement de 90 ans pour sa culpabilité à 20 chefs d'accusation, dont six violations de la loi américaine sur l'espionnage. Me Morrow n'a pas précisé pourquoi les procureurs recommandaient spécifiquement 60 ans.

Le juge commencera à délibérer sur la peine mardi.

INOLTRE SU HUFFPOST

Afghanistan War, By The Numbers