POLITIQUE
18/08/2013 09:47 EDT | Actualisé 18/10/2013 05:12 EDT

Selon Jason Kenney, l'Acadie fait partie du « patrimoine royal du Canada »

PC

Une déclaration du ministre Jason Kenney visant à souligner la Fête nationale de l'Acadie, le 15 août, fait vivement réagir dans les provinces atlantiques. L'Acadie, apprend-on dans la déclaration, ferait partie du « patrimoine royal du Canada ».

Cette erreur doit être rectifiée, selon la présidente de la Fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse (FANE), Marie-Claude Rioux.

« Mettre dans une même phrase "royal" et "acadien", habituellement, ça hérisse le poil sur le bras de la majorité des Acadiens », explique-t-elle.

La présidente de la FANE doute que la déclaration a été écrite par le ministre, mais plutôt par son personnel.

Pour sa part, le député néo-démocrate d'Acadie-Bathurst, Yvon Godin, croit que le ministre et son personnel ont fait preuve de mauvaise volonté.

« Allez mettre des francophones royales (sic), si ce n'était pas voulu, il faut être pas mal ignorant », fait-il valoir.

Le député invite le ministre à offrir ses excuses aux Acadiens.

La déclaration est datée du 15 août, jour de la Fête nationale de l'Acadie.

La question est délicate, puisque c'est la couronne britannique qui a ordonné la déportation des Acadiens - opération qui a entraîné la mort de plus de la moitié de la population francophone des provinces atlantiques au XVIIIe siècle.

D'après le reportage de Stéfan Thériault

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.


INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques controverses du gouvernement Harper