POLITIQUE

François Legault sur la route pour promouvoir son plan économique, «Projet Saint-Laurent»

17/08/2013 02:36 EDT | Actualisé 17/08/2013 06:14 EDT
PC

Le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), qui était de passage samedi à Québec pour promouvoir son « Projet Saint-Laurent », a fait savoir qu'il fermait la porte à une élection cet automne, mais il a prévenu le gouvernement Marois qu'il le fera tomber au printemps si la situation économique du Québec ne s'améliore pas.

« Ce qu'on souhaite nous autres, c'est qu'il y ait un changement, un virage au point de vue économique. On ne peut pas continuer ce déclin tranquille en économie », a lancé François Legault. Selon lui, l'économie du Québec périclite depuis des années au profit des autres économies au pays.

« Le reste du Canada est 23 % plus riche que nous autres par habitant [...] C'est énorme, ça grandit chaque année, que ce soit les libéraux ou les péquistes au pouvoir, ça continue de grandir », dit le chef caquiste, en parlant de l'écart entre le Québec et le reste du Canada.

« S'il n'y a pas de changements, au prochain budget au printemps, il va y avoir une élection, je pense bien. Je ne vois pas comment on va pouvoir l'éviter. Si Mme Marois veut éviter une élection, qu'elle fasse un virage économique et là, on va lui donner la recette avec le ''Projet Saint-Laurent'' », a dit le chef de la CAQ.

À travers son « Projet Saint-Laurent », le chef de la CAQ entend faire de la vallée du Saint-Laurent la version québécoise de la prospère Silicon Valley californienne. Le politicien voit son projet comme le nouveau fer de lance du développement économique québécois.

M. Legault propose de créer des zones d'innovation, de réhabiliter les terrains contaminés le long du fleuve Saint-Laurent et de relancer le transport maritime. Le chef de la CAQ souhaite également élaborer un plan global d'exploitation des ressources pétrolières et gazières.

Revoir les crédits d'impôt aux entreprises

Comme il l'avait fait lors de la dernière campagne électorale, le chef de la CAQ a fait savoir samedi qu'il souhaite revoir le programme québécois de crédits d'impôt aux entreprises.

François Legault est d'avis que le gouvernement donne des crédits d'impôt à des entreprises qui n'investissent pas véritablement en recherche et en développement, alors que cela devrait être conditionnel à ces crédits.

La CAQ évalue que le Québec offre 4 milliards de dollars annuellement en crédits d'impôt.

M. Legaut propose de réduire de moitié ces crédits d'impôt. « Le 2 milliards, on va le prendre, puis on va le redéployer autrement, pour aider les entreprises qui investissent surtout en innovation, dans les nouvelles technologies. C'est comme ça qu'on va créer des emplois de qualité », plaide le chef de la CAQ.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.


INOLTRE SU HUFFPOST

La carrière de François Legault