NOUVELLES
16/08/2013 08:57 EDT | Actualisé 16/08/2013 08:58 EDT

Chine: une colline artificielle construite au sommet d'une tour de Pékin va être détruite (VIDÉO)

Des ouvriers étaient vendredi 16 août à pied d'oeuvre au sommet d'un gratte-ciel de Pékin pour démanteler une colline rocheuse artificielle agrémentant une villa, une structure illégale qui a capté l'intérêt d'internautes du monde entier.

Au moins une demie douzaine d'hommes habillés d'une combinaison fluorescente se trouvaient au 26e étage de la tour, selon un journaliste de l'AFP sur place, parmi les nombreux médias chinois et étrangers.

Ce "château dans le ciel", référence au célèbre manga de Miyazaki, est un amoncellement de rochers formant des terrasses, avec une mare à poissons et des larges ouvertures éclairant la maison semi-enterrée, a suscité cette semaine de nombreux articles de presse en Chine et ailleurs. Vous pouvez le découvrir dans la vidéo en haut de cet article.

Pour mémoire, la bande-annonce du "Château dans le ciel". Suite de l'article ci-dessous

Une curiosité architecturale jugée dangereuse

Bâtie par un riche Chinois sans permis de construire, la curiosité architecturale a été jugée dangereuse en raison de la pression qu'elle exerçait sur l'édifice. Vendredi, des résidents du quartier ne cachaient pas leur soulagement de voir enfin entamée la démolition.

"Je suis très en colère contre les services (municipaux) responsables qui, pendant des années, n'ont pas bougé leur petit doigt, mais il s'agit d'un bon début", confiait ainsi à l'AFP Mme Teng, qui habite en face de la tour en péril.

Sur la palissade entourant le gratte-ciel était tendue une banderole, vraisemblablement écrite par les riverains, sur laquelle on pouvait lire: "Nous tenons à remercier les grands médias qui ont révélé les constructions illégales dans cette résidence".

D'autres habitants ne croyaient pas à une démolition complète de la villa-tumulus. "C'est vraiment un truc spécial", s'enthousiasmait même Tan Huiqin, une femme du quartier. "Quel dommage de le démolir. Je ne suis même pas convaincue que ce soit dangereux".

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.




INOLTRE SU HUFFPOST

Les plus hauts hôtels au monde
Le New Century Global Centre à Chengdu en Chine