NOUVELLES
12/08/2013 12:01 EDT | Actualisé 12/10/2013 05:12 EDT

WikiLeaks: Pétition en faveur d'un Nobel de la paix pour le soldat Manning

AP

Le soldat américain Bradley Manning, jugé pour avoir transmis des documents confidentiels à WikiLeaks, mérite-t-il de devenir Prix Nobel de la paix? Un groupe d'activistes le croit, ayant remis lundi à l'Institut Nobel d'Oslo une pétition géante de 103 000 signatures pour que le prestigieux prix lui soit attribué.

Le regroupement américain RootsAction, qui dénonce notamment le capitalisme et les interventions militaires des États-Unis à l'étranger, estime que « personne n'a fait plus pour combattre ce que Martin Luther King Junior appelait ''la folie du militarisme'' », explique le texte de la pétition. Le texte mentionne aussi que « personne n'a autant besoin du prix Nobel de la paix » que Bradley Manning.

Le soldat Manning est emprisonné et a été jugé par une cour martiale pour avoir transmis quelque 700 000 documents diplomatiques et militaires au site internet WikiLeaks. Il a également été reconnu coupable en juillet de 20 chefs d'accusation, dont cinq pour violations de la loi sur l'espionnage. Il en encourt une peine d'emprisonnement de 90 ans.

Le groupe estime qu'un tel choix de lauréat permettrait au comité Nobel norvégien de regagner en crédibilité. Selon les activistes, un « nuage » plane au-dessus du comité Nobel depuis l'attribution de ce même prix au président américain Barack Obama en 2009, qui venait tout juste de prendre ses fonctions et avait décidé d'intensifier l'effort de guerre en Afghanistan.

« Il y a des questions croissantes sur le comité Nobel et son engagement équitable et indépendant en faveur des droits de l'Homme et de la paix », affirme le journaliste américain Norman Solomon, l'un des initiateurs de la pétition.

Le Comité Nobel n'a pas réagi, mais son directeur, Geir Lundestad, avait déjà déclaré dans le passé que de telles campagnes de mobilisation n'influaient pas sur les choix du comité Nobel.

Le prix de la paix 2013 sera annoncé le 11 octobre à Oslo.

En 2012, le prix Nobel de la paix avait été attribué à l'Union européenne

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.




INOLTRE SU HUFFPOST

Julian Assange