NOUVELLES
11/08/2013 05:24 EDT | Actualisé 11/10/2013 05:12 EDT

Réouverture de 18 ambassades américaines au Moyen-Orient et en Afrique

Getty
WASHINGTON, DC - AUGUST 09: U.S. President Barack Obama answers reporters' questions during a news conference in the East Room of the White House August 9, 2013 in Washington, DC. Obama began the news conference by announcing the release of new details about the National Security Agency's surveillance programs while outlining steps to protect Americans' privacy and civil liberties. (Photo by Chip Somodevilla/Getty Images)

WASHINGTON - Fermés depuis une semaine en raison de la menace terroriste, 18 ambassades et consulats des États-Unis situés au Moyen-Orient et en Afrique doivent rouvrir dimanche ou lundi.

C'est un message concernant un attentat d'envergure, intercepté alors qu'il circulait entre des responsables d'Al-Qaïda, qui avait été à l'origine de ces fermetures.

La décision du Département d'État américain publiée vendredi n'a pas précisé la raison de la reprise des activités normales.

De son coté, l'ambassade américaine de Sanaa, au Yémen, demeurera fermée jusqu'à nouvel ordre. La plupart des employés de l'ambassade ont reçu l'ordre de quitter le pays mardi dernier en raison de nouveaux renseignements liés à la menace terroriste.

Une autre menace a mené jeudi à la fermeture du consulat américain de Lahore, au Pakistan. Cette mission restera aussi fermée.

INOLTRE SU HUFFPOST

Principaux attentats attribués à Al-Qaïda