NOUVELLES
10/08/2013 04:22 EDT | Actualisé 10/10/2013 05:12 EDT

Drame au Nouveau-Brunswick: funérailles de Connor et Noah Barthe samedi

Facebook

CAMPBELLTON, - Des centaines de personnes se sont rassemblées à Campbellton, au Nouveau-Brunswick, pour les funérailles des deux jeunes garçons tués par un serpent cette semaine, alors qu'ils dormaient dans un logement situé au-dessus d'une animalerie exotique.

Le père Maurice Frenette, de l'église Saint-Thomas d'Aquin, affirme que la cérémonie est un moment de pause et de rassemblement auprès de la famille de Noah et Connor Barthe, respectivement âgés de 4 et 6 ans, qui ont été retrouvés morts lundi matin après qu'un python se fut échappé de son vivarium situé dans l'appartement.

Selon la police, le reptile s'est infiltré dans un système de ventilation situé au-dessus de son vivarium et est tombé à travers le plafond dans le salon où dormaient les enfants. Les résultats préliminaires des autopsies révèlent que les garçons ont été asphyxiés par le serpent.

Plusieurs résidents de cette ville de 7400 habitants sont venus présenter leurs condoléances lors d'une période de visite libre dans un salon funéraire, plus tôt samedi.

Les deux garçons, qui étaient inséparables, seront enterrés dans le même cercueil, a précisé le maire adjoint Ian Comeau.

Selon M. Frenette, les funérailles ne sont pas le moment d'attribuer des blâmes.

«Nous ne sommes pas ici, aujourd'hui, pour porter un quelconque jugement ou pour tenter de trouver une réponse à l'enquête, mais nous sommes ici pour faire une pause et être en compagnie de la famille», a-t-il dit avant la cérémonie.

«Aujourd'hui, nous voulons simplement être là pour eux et partager notre amour avec eux pendant ce moment de deuil.»

L'église peut accueillir environ 1200 personnes et était presque pleine.

Des responsables provinciaux ont indiqué que ce type de python africain n'était pas permis au Nouveau-Brunswick.

Vendredi, 23 reptiles interdits dans la province sans permis spécial ont été saisis dans l'animalerie, tandis que quatre alligators américains de grande taille ont été euthanasiés.

Le logement et l'animalerie appartiennent à Jean-Claude Savoie, un ami de la famille des enfants qui les a emmenés magasiner et visiter une ferme avant d'organiser le coucher chez lui, en compagnie de son propre fils.

M. Savoie n'a pas répondu à plusieurs demandes de commentaires.

Lors d'un arrêt au Nouveau-Brunswick, vendredi, le premier ministre Stephen Harper a exprimé ses condoléances à la famille des enfants, et a indiqué que le gouvernement fédéral examinerait ce qui s'est passé pour déterminer s'il devrait jouer un rôle dans la réglementation des animaleries exotiques.

M. Comeau soutient que Campbellton et d'autres municipalités devraient attendre le résultat de l'enquête policière et ne pas porter un jugement trop rapide.

«Nous ne voulons pas encore prendre de décision, a-t-il dit. Je sais que c'est quelque chose que plusieurs municipalités prévoient faire, c'est-à-dire regarder ce qui peut être fait pour éviter une telle tragédie.»

INOLTRE SU HUFFPOST

Noah et Connor Barthe