NOUVELLES
08/08/2013 09:15 EDT | Actualisé 08/10/2013 05:12 EDT

Python au Nouveau-Brunswick: 16 animaux seront saisis à Campbellton

Les autorités se préparent à saisir 16 bêtes du commerce spécialisé de Campbellton, au Nouveau-Brunswick, au-dessus duquel deux garçons auraient été tués lundi par un python.

L'opération pourrait prendre deux jours pour déplacer les animaux d'une manière sécuritaire, selon Bruce Dougan, responsable du Magnetic Hill Zoo de Moncton.

M. Dougan, qui a visité le Reptile Ocean, fait état de quatre grands alligators américains et six crocodiles, ainsi que des tortues et des serpents à l'intérieur du magasin.

Il affirme qu'il accueillera les tortues dans son zoo, tandis que les autres animaux iront au zoo d'Indian River, en Ontario.

Funérailles samedi

Les funérailles des deux enfants qui auraient été tués par le python auront lieu samedi. La cérémonie se déroulera en l'église Saint-Thomas-d'Aquin, à Campbellton, à 16 h.

Mercredi soir, des centaines de personnes ont participé dans cette ville à une veillée à la chandelle en mémoire des deux jeunes victimes, Connor Barthe, âgé de six ans, et son frère Noah, âgé de quatre ans.

Selon les résultats préliminaires des autopsies, les deux enfants sont morts par asphyxie, pendant qu'ils dormaient.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a indiqué que d'autres tests seront nécessaires pour comprendre ce qui s'est vraiment passé lors de la nuit de dimanche à lundi.

Le python de Seba, soupçonné d'avoir tué les deux enfants, a également été autopsié. Les résultats, dont le rapport final n'est pas encore sorti, révèlent que le reptile était « en bonne santé ».

Le python avait été placé en 2002 à l'animalerie Reptile Océan par la Société protectrice des animaux (SPA) avec l'aide d'Environnement Canada.

Mercredi, le ministère des Ressources naturelles du Nouveau-Brunswick avait indiqué que l'animalerie de Campbellton n'avait aucun permis pour exploiter un zoo urbain.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.




INOLTRE SU HUFFPOST

Noah et Connor Barthe