DIVERTISSEMENT
08/08/2013 08:26 EDT | Actualisé 08/10/2013 05:12 EDT

Exposition «Entrez pour voir» : à la découverte de lieux méconnus

Courtoisie

Chaque semaine, l'équipe de l'émission Entrez pour voir, à la Première Chaîne de Radio-Canada, nous fait visiter des lieux insolites, méconnus et parfois très impressionnants, généralement difficiles d'accès pour le grand public.

N'ayant pas recours aux mêmes procédés que les artisans de la télévision, les journalistes Dominic Brassard, Jean-François Bouthillette et Charles Plourde (ce dernier est aussi réalisateur de la série) ne peuvent faire usage que de leurs micros et de leurs mots pour transmettre l'information aux auditeurs et leur décrire leurs découvertes.

Toutefois, pour documenter son projet, la petite troupe a entraîné dans ses aventures le photographe Christian Côté, en ayant en tête de partager les images captées sur le site web d'Entrez pour voir. Or, eux-mêmes impressionnés par la qualité et l'originalité des clichés obtenus, nos trois mousquetaires ont décidé de prolonger l'expérience en mettant sur pied une exposition de ces photographies, agrémentée de capsules audio détaillant chaque portrait. La présentation, simplement intitulée Entrez pour voir, se déploie actuellement à la salle Georges-Émile-Lapalme de la Place des Arts, jusqu'au 14 août.

entrez pour voir

« Le fait de ne pas avoir de caméras, c'est souvent ce qui nous a permis d'entrer dans des endroits fermés, explique Dominic Brassard. On a eu le droit de prendre des photos dans environ la moitié des lieux visités. L'exposition est un genre de photoreportage assez rare pour la radio. »

Dotés d'un mandat canadien, Dominic, Jean-François, Charles et Christian se sont promenés d'un bout à l'autre du pays pour explorer des coins cachés, et ont ratissé large dans leurs sujets. La galerie de tir de la casemate 26 de la Citadelle de Québec, un complexe souterrain de la ville d'Ottawa construit en pleine guerre froide, dans les années 1950, dans le but d'accueillir le premier ministre et ses proches en cas d'attaque nucléaire, et la locomotive du train Sept-Îles - Schefferville sont quelques-uns des espaces qu'ils ont arpentés. Bien sûr, de poser un objectif sur ces trouvailles aide à en comprendre tous les aspects et ajoute à l'intérêt qu'on leur porte.

« Parfois, même en étant journalistes, on a de la misère à expliquer ce qu'on voit, argue Dominic Brassard. La physique est parfois tellement poussée que c'en devient abstrait. Quand on arrive sur place, on le comprend très vite. Et on a des photos extraordinaires, comme celles du train. Il n'y a pas beaucoup d'habitants à Schefferville, c'est un univers qu'on ne connait pas, mais le train est magnifique et les paysages qu'on y voit sont extraordinaires. »

Le reporter insiste par ailleurs sur l'importance que ses acolytes et lui ont accordée au fait de diversifier leurs thèmes. Trésors patrimoniaux, tendances sociales, avancées scientifiques, il y a en a pour les goûts de tous les types de curieux.

« On a entre autres accompagné une équipe qui fait du don d'organes, du prélèvement à la transplantation. On est partis du donneur décédé et on a suivi tout le transport, avec le policier qui escorte l'opération. C'était très particulier. On a aussi embarqué dans un avion militaire. On essaie de trouver des thématiques qui ne sont pas souvent traitées dans les médias, pour attirer l'attention et parce qu'il n'y a pas d'autres moyens de les diffuser. »

Dominic Brassard ignore pour l'instant si Entrez pour voir connaîtra une deuxième saison, mais ses camarades et lui l'espèrent vivement. « Ce ne sont pas les sujets qui manquent. On a déjà une liste pour l'an prochain. C'est le genre d'émission pour laquelle il faut se préparer beaucoup, faire des demandes à l'avance. » S'il revit, le rendez-vous pourrait être en ondes à l'hiver ou l'été 2014.

Entrez pour voir tient l'antenne de la Première Chaîne de Radio-Canada le samedi à 11h30, jusqu'au 17 août.

L'exposition se poursuit quant à elle jusqu'au 14 août, et l'entrée est gratuite. Pour en savoir davantage : www.radio-canada.ca/entrezpourvoir.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.