NOUVELLES
08/08/2013 10:08 EDT | Actualisé 08/10/2013 05:12 EDT

Un drone américain tue six militants présumés d'Al-Qaïda dans le centre du Yémen

AP
FILE - In this June 13, 2010, file photo a U.S. Predator unmanned drone armed with a missile stands on the tarmac of Kandahar military airport in Afghanistan. Hunting al-Qaida targets from Pakistan to Afghanistan, Yemen to Somalia, the fleet of U.S. armed Predator and Reaper drones that killed two American members of al-Qaida in Yemen Friday, Sept. 30, 2011, are the night stalkers of the expanded U.S. war on terrorists. (AP Photo/Massoud Hossaini, Pool, File)

SANAA, Yémen - Deux frappes de drones américains ont tué un total de neuf militants présumés d'Al-Qaïda au Yémen jeudi, a annoncé un responsable militaire yéménite.

Il s'agit de la sixième et de la septième attaque du genre en moins de deux semaines dans ce pays, considéré comme le coeur de la lutte contre le terrorisme international.

Depuis le 27 juillet, les attaques de drones ont tué 31 extrémistes présumés au Yémen, selon un décompte de l'Associated Press réalisé à partir des informations fournies par les autorités yéménites.

Selon le responsable militaire, le premier drone a tué six militants présumés dans la province de Marib, dans le centre du pays. La deuxième frappe a tué trois autres extrémistes dans la province d'Hadramawt, dans le sud. Les deux frappes visaient des voitures, a ajouté le responsable, qui a réclamé l'anonymat parce qu'il n'était pas autorisé à s'adresser aux médias.

Les frappes surviennent après que les autorités yéménites eurent annoncé avoir déjoué un complot d'Al-Qaïda visant les ambassades étrangères et les routes de transport maritime international dans la mer Rouge.

Les États-Unis et le Royaume-Uni ont évacué leur personnel diplomatique du Yémen cette semaine, en lien avec la menace terroriste qui a poussé Washington à fermer temporairement 19 ambassades et consulats au Moyen-Orient et en Afrique.

Même si le gouvernement américain a déjà admis l'existence d'un programme de drones au Yémen, il ne confirme pas les frappes individuellement et ne donne aucune information sur le nombre de frappes réalisées.

Dans la capitale, Sanaa, un reporter de l'Associated Press a entendu un drone bourdonner dans le ciel pendant des heures mercredi et tôt jeudi matin, semant l'inquiétude parmi les résidants quant à sa cible potentielle, et sur la possibilité que les extrémistes d'Al-Qaïda préparent une attaque dans la ville.

INOLTRE SU HUFFPOST

Principaux attentats attribués à Al-Qaïda