NOUVELLES

Accident mortel lors d'un défilé caribéen à Toronto: la victime est Rueshad Grant

04/08/2013 04:54 EDT | Actualisé 04/10/2013 05:12 EDT
Getty
Toronto, Ontario, Canada, North America

TORONTO - La police de Toronto tentait de recueillir le plus d'informations possibles, dimanche, poursuivant son enquête sur la mort d'un jeune homme de 18 ans, survenue la veille pendant le défilé du «Carnaval des Caraïbes» de la Ville Reine.

La victime est tombée d'un char allégorique samedi soir vers 21 h et a été écrasée par celui-ci.

Selon la police, le jeune homme a rapidement été hospitalisé mais a plus tard succombé à ses blessures. Une autopsie devait être pratiquée dimanche.

Selon les autorités, i'homme s'appelerait Rueshad Grant.

Les autorités examinent notamment, dans le cadre de l'enquête, une vidéo tournée tout de suite après le tragique accident. On y voit la confusion régner sur les lieux de l'accident, tandis que la foule lance des cris d'alarme pour tenter d'arrêter le défilé. Le char allégorique effectue un bref arrêt avant de repartir aussitôt.

Le sergent Lawrence Zimmerman a précisé que si la vidéo avait bel et bien été filmée pendant le carnaval de samedi soir, il y avait sans doute des milliers de personnes autour du char allégorique au moment du tragique accident. Et si une personne a vu ce qui s'est passé, elle devrait contacter les autorités, a-t-il poursuivi.

Le conducteur du char a été interrogé par les policiers et ces derniers tentaient, dimanche, de reconstruire le fil des événements pour comprendre ce qui s'est produit.

La direction du carnaval a exprimé par voie de communiqué ses «plus sincères condoléances» aux proches de la victime et a assuré son entière collaboration avec la police tout au long de l'enquête.

Le «Carnaval des Caraïbes» de Toronto, qui s'échelonne sur trois semaines, attire des dizaines de milliers de personnes. Il est considéré comme un des plus importants du genre en Amérique du Nord.

Un accident mortel du même genre s'était produit lors du défilé de la Saint-Patrick, à Montréal, en mars 2010. Un homme de 20 ans, en état d'ébriété, avait perdu pied et s'était lui aussi retrouvé sous les roues d'un char allégorique.