NOUVELLES

Lac-Mégantic : les touristes, pour le meilleur et pour le pire

03/08/2013 06:22 EDT | Actualisé 03/10/2013 05:12 EDT

Depuis la tragédie ferroviaire, les touristes affluent à Lac-Mégantic pour visiter les lieux et encourager la communauté éprouvée, mais tous n'apprécient pas nécessairement la venue de ces curieux.

Au lendemain de la tragédie, la mairesse Colette Roy-Laroche avait demandé aux visiteurs de ne pas laisser tomber la région qui compte beaucoup sur les revenus du secteur du tourisme. « Ne nous abandonnez pas », avait-elle lancé.

L'appel a été entendu, ce qui donne un sérieux coup de pouce à l'économie de la région.

Les visiteurs viennent des quatre coins de la province et même des États-Unis. Des centaines de touristes immortalisent la scène de la désolation. « On est tous pareils. On veut tous voir. C'est incroyable. On en entend parler, ce n'est rien ça, allez sur le site, tu le vis », dit par exemple Pierrette Milliard.

Cette affluence fait le bonheur des propriétaires et responsables des établissements de restauration, qui ont dû embaucher plus de personnel pour satisfaire à la demande.

Si l'achalandage fait plaisir aux commerçants, l'afflux des touristes sur les lieux de la tragédie caméras et caméscope à la main irrite certains résidents. « Ils ne savent pas vivre [...] Si vous venez pour sympathiser ok, mais si vous venez ici juste pour sentir, ben restez chez vous, on n'a pas besoin de ça », soutient David Côté.

« Il y en a qui viennent par compassion, il y en a d'autres qui viennent pour voir, des voyeurs, mais c'est la nature humaine », nuance Jean Tanguay.

Ce tourbillon est essentiel toutefois pour les affaires et le moral de certains. « Une chance qu'on est entourés parce qu'on n'a plus le temps de penser », fait valoir Édith Turmel.

D'après le reportage de Maude Montembeault

PLUS:rc