NOUVELLES

Iran : le président Hassan Rohani entre en fonction

03/08/2013 04:09 EDT | Actualisé 02/10/2013 05:12 EDT

L'ayatollah Ali Khamenei, le plus haut responsable politique et religieux d'Iran, a investi le nouveau président Hassan Rohani samedi après-midi lors d'une cérémonie en présence des hauts responsables du pays.

La prestation de serment n'aura toutefois lieu que dimanche, devant le Parlement, lors d'une cérémonie pour laquelle l'Iran a invité, pour la première fois, des dirigeants étrangers. Une dizaine de chefs d'État de pays de la région feront le déplacement, dont l'ancien chef de la diplomatie européenne Javier Solana.

Élu le 14 juin dès le premier tour de l'élection présidentielle avec 51 % des voix, M. Rohani succède à Mahmoud Ahmadinejad dont les huit années de présidence ont été marquées par de nombreuses tensions avec l'Occident, en particulier sur le dossier nucléaire.

Quelques jours après son élection, le nouveau président iranien avait déclaré que l'Iran était prêt à plus de transparence sur le programme nucléaire et prêt à améliorer ses relations avec les États-Unis et le reste du monde, tout en réaffirmant son droit à enrichir de l'uranium.

Les pays occidentaux et Israël accusent Téhéran de chercher à fabriquer l'arme nucléaire sous couvert de son programme civil, ce que dément la République islamique.

L'occupation israélienne, une blessure

Vendredi, Hassan Rohani a déclaré que l'occupation israélienne des territoires palestiniens était une « blessure » pour le monde musulman, selon une nouvelle version de ses propos, adoucie par rapport à une première diffusion.

« Après tout, dans notre région, il y a une blessure depuis des années dans le corps du monde musulman à l'ombre de l'occupation de la terre sainte de Palestine et d'Al Qods la bien-aimée », a déclaré Rohani dans l'extrait diffusé par la chaîne de télévision publique Press TV.

Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a dénoncé de tels propos en estimant que « le président a changé en Iran, mais pas le but du régime de fabriquer l'arme nucléaire afin de menacer Israël ».

Élections en Iran

PLUS:rc