NOUVELLES

Des pertes pour SNC-Lavalin

02/08/2013 09:25 EDT | Actualisé 02/10/2013 05:12 EDT

La multinationale montréalaise SNC-Lavalin (TSX:SNC) a plongé dans le rouge au deuxième trimestre avec une perte attribuable aux actionnaires de 37,7 millions de dollars ou 25 ¢ par action, comparativement à un bénéfice de 31,7 millions de dollars ou 21 ¢ par action l'an dernier.

Ses produits trimestriels se sont chiffrés à 1,94 milliard de dollars, contre 1,91 milliard de dollars l'an dernier.

La compagnie a déclaré une perte nette excluant les Investissements - concessions d'infrastructure de 104,7 millions de dollars, comparativement à un résultat net de 1,2 million de dollars pour le deuxième trimestre de 2012, reflétant principalement des pertes d'exploitation dans les secteurs Pétrole et gaz et Infrastructures et environnement, partiellement contrebalancées par un apport plus élevé du secteur Énergie.

La perte d'exploitation dans le secteur Pétrole et gaz découle essentiellement d'une perte de 70,1 millions de dollars constatée par SNC-Lavalin en lien avec une confirmation de réclamation reçue récemment et alléguant des pénalités de retard au titre d'un projet à prix forfaitaire en Algérie.

La perte d'exploitation dans le secteur Infrastructures et environnement serait attribuable au fait que SNC-Lavalin a enregistré une provision pour risque de 47 millions de dollars au cours du trimestre, à la suite d'une tentative récente inattendue de retrait de ce montant en vertu de lettres de crédit couvrant un acompte reçu et la bonne exécution, et émises précédemment au profit du client d'un projet en Libye.

Le carnet de commandes a totalisé 9,7 milliards de dollars à la fin de juin 2013, contre 10,1 milliards de dollars à la fin de décembre 2012. Le conseil d'administration a déclaré un dividende en espèces de 23 ¢ par action pour le deuxième trimestre de 2013.

SNC-Lavalin est l'un des plus importants groupes d'ingénierie et de construction au monde.

PLUS:rc