NOUVELLES

Bombardier : profits en recul et aucune date pour la CSeries

01/08/2013 07:28 EDT | Actualisé 01/10/2013 05:12 EDT

Bombardier affiche des profits en recul au deuxième trimestre, alors que le vol initial de son appareil vedette, l'avion CSeries, se fait toujours attendre.

La multinationale montréalaise (TSX:BBD.B) a dévoilé jeudi un bénéfice net ajusté de 158 millions de dollars américains ou 9 ¢US par action au deuxième trimestre, une performance en déclin par rapport au profit de 167 millions de dollars américains ou 9 ¢US par action affiché l'an dernier.

Ses revenus trimestriels ont quant à eux progressé d'environ 300 millions de dollars américains pour atteindre 4,4 milliards de dollars américains. Les analystes attendaient des revenus de 4,34 milliards de dollars.

Son résultat net, avant ajustements, a été de 180 millions de dollars américains ou 10 ¢ par action, contre 147 millions de dollars ou 8 ¢US par action l'an dernier. Le résultat net ajusté a été de 167 millions de dollars américains ou 9 ¢US par action.

Le président et chef de la direction de Bombardier, Pierre Beaudoin, a indiqué par voie de communiqué que l'avenir s'annonçait prometteur pour l'entreprise. « Les perspectives sont positives pour les deux groupes [Transport et Aéronautique]. Notre carnet de commandes record de 65,5 milliards de dollars, combiné à nos importants investissements dans de nouveaux produits, nous assurent une solide croissance au cours des années à venir », a assuré M. Beaudoin.

La CSeries : aucun problème technique

Questionné en conférence de presse au sujet du report du vol d'essai du CSeries, Bombardier a insisté sur le fait que le report n'était pas dû à des difficultés techniques, mais aux essais préparatoires qui prennent plus de temps que prévu. La compagnie ne veut toujours pas donner de date précise pour le vol initial de l'appareil et parle d'un vol dans « au cours des prochaines semaines ».

Bombardier a reporté mercredi dernier le vol inaugural de la CSeries, laissant entrevoir un autre retard sur l'échéancier. Initialement, le premier vol était prévu fin 2012. En novembre dernier, le premier vol a été reporté de six mois, d'ici la fin juin. Le mois dernier, Bombardier a de nouveau reporté le vol inaugural à la fin juillet.

PLUS:rc