NOUVELLES

L'AS Roma gâche les festivités de la MLS en écrasant les étoiles 3-1

31/07/2013 11:39 EDT | Actualisé 30/09/2013 05:12 EDT
Getty
AS Roma forward Federico Ricci and MLS All-Stars defender Tony Beltran, right, collide during the MLS All-Star Game on Wednesday, July 31, 2013, at Sporting Park in Kansas City, Kansas. Roma defeated the MLS squad, 3-1. (John Sleezer/Kansas City Star/MCT via Getty Images)

KANSAS CITY, États-Unis - Une foule enthousiaste dans un des magnifiques nouveaux stades de la Major League Soccer ont assisté à un match hors-concours mettant en vedette de grands joueurs dans un décor pittoresque.

Malheureusement, le match ne s'est pas conclu avec le résultat espéré.

L'AS Roma, mené par Francesco Totti, a touché la cible en début de rencontre et a ajouté deux buts en deuxième demie, en route vers une victoire de 3-1 face aux étoiles de la MLS, mercredi.

Kevin Strootman et Alessandro Florenzi ont récolté un but et une aide chacun tandis que Junior Tallo a également fait bouger les cordages pour l'AS Roma, trois fois champions de la Serie A italienne. Omar Gonzalez, du Galaxy de Los Angeles, a inscrit l'unique but de la MLS dans les arrêts de jeu en fin de rencontre.

«À chaque fois que vous vous retrouvez entre les lignes blanches, vous voulez gagner, mais je ne pense pas que le résultat était la chose la plus importante, a mentionné l'entraîneur de la formation de la MLS Peter Vermes. Quand on regarde l'ensemble de ce qui s'est produit au cours des derniers jours, beaucoup de belles choses ont été accomplies.»

La MLS a un dossier de 7-2-1 contre des adversaires internationaux depuis l'instauration de ce format lors des festivités du match des étoiles. L'autre défaite a été encaissée face à Manchester United.

Peut-être qu'on va y penser deux fois la prochaine fois avant d'inviter un des meilleurs clubs italiens.

«Vous donnez à ces gars-là une demi-seconde ou un peu d'espace et vous n'êtes pas prêts après seulement un entraînement. C'est difficile, a noté le défenseur des étoiles de la MLS Matt Besler. Ce sont des joueurs de niveau mondial.»

Marco Di Vaio et Patrice Bernier représentaient l'Impact de Montréal. Di Vaio faisait partie de la formation partante et a obtenu une belle occasion en un-contre-un, mais son tir a complètement raté la cible. Il a quitté la rencontre après la première demie. De son côté, Bernier a joué en deuxième demie et a également décoché une frappe non cadrée.

La majorité des spectateurs cherchaient encore leur siège au Sporting Park, le domicile de 200 millions $ du Sporting KC, quand Florenzi a remis le ballon à Strootman. Le défenseur du Sporting Aurélien Collin a été en mesure de toucher au ballon, mais Strootman a quand même pu le diriger dans le fond du filet.

Ce but a calmé les ardeurs des partisans, qui agitaient des drapeaux et qui frappaient des tambours.

Les deux buts de l'AS Roma en deuxième demie ont gâché les festivités organisées par la MLS, qui connaît de bons moments et qui est en pleine croissance.