POLITIQUE

400 000 Ontariens appelés aux urnes

31/07/2013 03:07 EDT | Actualisé 29/09/2013 05:12 EDT
Radio-Canada.ca

Le gouvernement libéral minoritaire de l'Ontario conserve deux des cinq sièges qui était en jeu dans des élections partielles jeudi. Le Nouveau Parti démocratique lui en a ravi deux et le Parti progressiste-conservateur un seul.

Les conservateurs ont remporté leur première victoire à Toronto depuis 1999 avec le candidat Doug Holyday. Les libéraux gardent les circonscriptions de Scarborough-Guildwood et de Ottawa-Sud dans leur giron.

Ils ont cependant perdu les sièges de Windsor-Tecumseh et de London-Ouest au profit des néo-démocrates.

Ces élections partielles étaient un premier test pour le gouvernement de Kathleen Wynne après six mois au pouvoir. Son gouvernement a été touché par des scandales hérités de l'ère McGuinty, comme notamment celui de l'annulation de deux projets de centrales électriques au gaz. Kathleen Wynne demeure la chef d'un gouvernement minoritaire.

Plus de 450 000 électeurs devaient se prononcer jeudi pour élire leurs nouveaux représentants à l'Assemblée législative.

La première ministre, Kathleen Wynne, s'est rendue à Scarborough, à London et dans la circonscription d'Etobicoke-Lakeshore jeudi.

Chez les conservateurs, le chef du parti, Tim Hudak, a concentré ses efforts à Toronto et à London.

Du côté des néo-démocrates, la chef Andrea Horwath a prêté main-forte à ses candidats à Scarborough et London.

Les candidats aux élections partielles ont surtout tenté de pousser les électeurs à exercer leur droit de vote. Plusieurs craignaient un manque de participation parce que les élections partielles reçoivent toujours moins d'attention, et aussi parce que le vote a lieu en plein été.

De nombreux candidats ont frappé aux portes et y ont laissé des dépliants. D'autres ont visité des endroits publics pour faire entendre leur message une dernière fois.

Pour leur part, les bénévoles qui n'accompagnaient pas les candidats ont travaillé d'arrache-pied à appeler les militants du parti pour s'assurer qu'ils iraient bel et bien voter.

Selon Élections Ontario, 28 268 électeurs sétaient déjà prononcés lors du vote par anticipation.