NOUVELLES

Nouvelle tentative de remise en liberté pour Pamela Porter

30/07/2013 10:55 EDT | Actualisé 29/09/2013 05:12 EDT

Pamela Porter, l'épouse de l'ancien directeur du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) Arthur Porter, est de retour au tribunal pour tenter de recouvrer sa liberté en attendant la suite des procédures intentées contre elle.

Mme Porter, qui est détenue depuis son extradition au Canada par le gouvernement panaméen, en juin dernier, voudrait être remise en liberté jusqu'à son retour en Cour supérieure, en septembre, pour la tenue de l'enquête préliminaire.

Le juge qui entend la cause a imposé une ordonnance de non-publication, et seule la décision qu'il rendra pourra être rendue publique. 

Le magistrat avait refusé la première requête de Pamela Porter, accusée de complot et de recyclage des produits de la criminalité. Les policiers la soupçonnent d'avoir aidé son mari, Arthur Porter, à blanchir de l'argent dans un cas de fraude totalisant 22,5 millions dans le contexte de l'octroie de contrats pour la construction du nouveau CUSM. Les faits reprochés se seraient produits entre juillet 2009 et décembre 2010.

Son époux, Arthur Porter, est toujours détenu au Panama, où il attend le résultat des procédures visant son extradition au pays.

PLUS:rc