NOUVELLES

Mexique : 71 meurtres par jour en 2012

30/07/2013 11:23 EDT | Actualisé 29/09/2013 05:12 EDT

L'année 2012 a été très meurtrière au Mexique, 26 037 homicides ont été enregistrés. En moyenne, 71 meurtres ont donc été commis pendant la dernière année du mandat de l'ex-président Felipe Calderon.

Il s'agit d'une augmentation considérable depuis 2006, année où le chef du Parti d'action nationale (PAN) avait remporté la majorité au Parlement et lancé une vaste offensive pour réprimer les cartels de drogue.

Selon les chiffres officiels de l'Institut national des statistiques (INEGI) publiées mardi, il y a eu 10 452 homicides en 2006, soit 15 600 meurtres de moins qu'en 2012. Concrètement, cela signifie qu'il y a eu au Mexique 22 meurtres pour 100 000 habitants en 2012. 

Les deux États où le taux d'homicides par habitant est le plus élevé sont le Chihuahua, au nord, et le Guerrero, au sud, avec 77 homicides pour 100 000 habitants. C'est presque autant qu'au Honduras, pays le plus meurtrier d'Amérique latine, où on comptait plus de 85 homicides pour 100 000 habitants en 2012.

En comparaison, il y a eu 598 meurtres au Canada en 2011, soit 1,73 meurtres pour 100 000 habitants.

Ce bilan sanglant s'explique en grande partie par la lutte contre le crime organisé et le narcotrafic entreprise sous le règne Calderon, qui aurait fait au total plus de 70 000 morts.

L'ancien président est remplacé depuis décembre par Enrique Peña Nieto, chef du Parti révolutionnaire institutionnel (PRI), qui a été élu sous la promesse d'établir une nouvelle stratégie de lutte contre le crime organisé inspirée de la Colombie.

PLUS:rc