NOUVELLES

Lac-Mégantic : la relocalisation des commerces se fait pressante

29/07/2013 01:40 EDT | Actualisé 27/09/2013 05:12 EDT

La délocalisation des commerces et des organismes de développement se fait de plus en plus pressante à Lac-Mégantic, où plus d'une centaine d'entreprises ont été paralysées sinon complètement détruites lors du déraillement du 6 juillet dernier.

Or, le plan de déménagement de toutes ces entreprises n'en est qu'à ses balbutiements, les principaux bâtiments abritant les organismes de développement de la ville, notamment la Chambre de commerce, ayant été détruits lors de la catastrophe.

Plus de trois semaines après l'explosion, certains commerçants n'ont toujours pas accès à leur commerce. Plusieurs sont en difficulté ou font face à la faillite.

Pour ajouter au malheur, la principale artère de transport des marchandises, le chemin de fer, est hors de service pour une durée indéterminée.

S'accrocher ou partir?

Les commerces situés près de la zone rouge vivent un grand bouleversement même si leurs locaux n'ont pas été endommagés. La clientèle n'est plus au rendez-vous, ou est sous le choc.

C'est notamment le cas pour Annabelle Bouchard, fleuriste au centre-ville de Lac-Mégantic. « Je suis supposée donner des fleurs pour rendre le monde heureux puis il me semble que ça marche pas. Ces temps-ci, je ne fais pas ma job », déplore-t-elle.  

« Je n'ai pas eu accès à mon magasin pendant une semaine [...] Il n'y a pas d'argent qui entre dans le magasin, je n'ai pas de pain à mettre sur la table. C'est mon seul revenu », explique-t-elle.

« On [les commerçants] a le goût de survivre, mais là c'est difficile. Tout est remis en question. Est-ce qu'on déménage ou on reste ici? Est-ce qu'on déménage juste le magasin ou on s'en va tout simplement? ».

Une question à laquelle Annabelle Bouchard a de la difficulté à répondre, secouée par le deuil que traversent ses clients et par l'avenir incertain de sa boutique.

Une réflexion sur l'avenir

Selon Pascal Hallé, porte-parole de la cellule économique de Lac-Mégantic, les bureaux de la Chambre de commerce seront bientôt réinstallés dans un endroit qui abritera aussi des organismes de développement de la région à une seule et même adresse.

Un site Internet a aussi été ouvert pour que les clients puissent savoir où les commerces et entreprises touchés par la tragédie ont été déménagés.

Un autre défi de taille pour les autorités municipales et les organismes de développement, souligne M. Hallé, est le choix de l'emplacement où sera installé le nouveau pôle commercial de la ville après la destruction d'une partie du centre-ville où des mois, sinon des années de travaux seront nécessaires pour remettre les lieux en état.

En tout, 115 entreprises et commerces de Lac-Mégantic ont été détruits ou paralysés par la tragédie qui a dévasté le cœur de la municipalité et contaminé le sol avec des millions de litres d'hydrocarbures.



PLUS:rc