NOUVELLES

Infections en vacances: la maladie de Lyme et le virus du Nil en progression

28/07/2013 09:18 EDT | Actualisé 27/09/2013 05:12 EDT
Getty

MONTRÉAL - En cette période de vacances, le directeur de santé publique de Montréal, le Dr Richard Massé, recommande à la population de se prémunir contre certaines infections associées à la saison estivale.

Deux infections en nette progression en Amérique du Nord peuvent notamment s’avérer très graves, soit le virus du Nil occidental (VNO) et la maladie de Lyme.

Ces deux maladies se transmettent par la piqûre d’un insecte infecté: le moustique dans le cas du VNO, et la tique pour la maladie de Lyme.

Le Dr Massé souligne donc l’importance de se protéger contre les piqûres d’insectes.

Il rappelle que les moustiques sont particulièrement actifs au lever et au coucher du soleil. La meilleure façon de se protéger de leurs piqûres à l’occasion des activités en plein-air est de porter des vêtements longs et clairs et d’appliquer un chasse-moustiques sur les parties du corps non couvertes.

Le Dr Massé précise que chez les enfants, l’utilisation de chasse-moustiques doit être modérée. Elle n’est pas recommandée chez les bébés de moins de 6 mois.

Vérifier l’état des moustiquaires et éliminer l’eau stagnante qui s’accumule dans des objets extérieurs, comme les chaudières, les barils et les vieux pneus, sont aussi de bonnes mesures à prendre.

De plus, lors des balades dans les zones boisées, il faut porter un chapeau et des souliers fermés et éviter les hautes herbes susceptibles d’héberger des tiques. Au retour des balades, examinez minutieusement l’ensemble du corps et celui des animaux de compagnie.

Par ailleurs, le directeur de santé publique de Montréal rappelle que plusieurs animaux sauvages peuvent transmettre la rage, particulièrement les chauves-souris, les ratons laveurs, les renards et les moufettes. Il faut donc ne pas s’approcher de ces animaux afin d’éviter tout risque.

En cas de morsure ou de griffure, il est recommandé de laver la partie exposée au savon pendant 10 à 15 minutes et de consulter un médecin rapidement.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



INOLTRE SU HUFFPOST

Les pays en vacances